Imaginer la capitale en 2067

L'une des options envisagées, c'est de refaire l'espace... (Etienne Ranger, archives LeDroit)

Agrandir

L'une des options envisagées, c'est de refaire l'espace autour du Monument commémoratif de guerre qui déborde de spectateurs chaque année lors de la cérémonie du Jour du souvenir, les 11 novembre.

Etienne Ranger, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Commission de la capitale nationale (CCN) a présenté mardi les grands objectifs de son Plan de la capitale du Canada pour les années 2017-2067, le cadre de planification qui définira la vision de la capitale nationale pour les cinquante prochaines années. Le point culminant sera les fêtes du Bicentenaire du Canada en 2067.

Ceux qui rêvent de monuments grandioses comme ceux que l'on retrouve à Washington seront déçus. Selon Steve Willis, directeur général de l'aménagement de la capitale à la CCN, cette ère est révolue et ne correspond pas au cachet de la Ville d'Ottawa. Selon lui, ce que l'on envisage en 2016 est très différent de l'époque des années 50 où il y avait un goût pour les grands monuments.

«Ce n'est pas vraiment Ottawa, a-t-il indiqué à l'issue de sa comparution devant le Comité de l'urbanisme de la Ville d'Ottawa. Nous faisons les choses à plus petite échelle ici [...] Nous ne sommes pas Canberra ou Washington où il y a de grands espaces autour des édifices fédéraux. Nous sommes une ville d'hiver, donc des espaces plus restreints et chaleureux répondent mieux à notre environnement.»

«Nous allons le faire de notre façon, nous n'allons pas reproduire ce que font les autres pays, l'approche des grands monuments, nous voulons faire ce qui conviendra au Canada», a ajouté M. Willis.

Une mise à jour du Plan de la capitale s'impose car le plan actuel, qui date de 1999, n'est plus contemporain, a-t-il indiqué. Selon lui, ce plan ne répond plus aux changements survenus dans la région depuis les 17 dernières années tels que le projet de train léger.

17 projets marquants

La CCN a une ébauche de plan en main mais elle invite les Canadiens à soumettre 17 idées «de grands projets marquants qui transformeront la capitale au cours des 50 prochaines années», indique-t-on sur le site Web de la CCN. Quelque 800 personnes ont déjà répondu à un sondage en ligne à ce sujet. Plus de 1000 idées ont aussi été transmises sur les réseaux sociaux. 

Rien n'est coulé dans le béton car la CCN veut lancer une autre ronde de consultations publiques au mois d'avril, en extraire des idées intéressantes et faire approuver le plan de la capitale d'ici à la fin de l'année. 

L'une des options envisagées, c'est de refaire l'espace autour du Monument commémoratif de guerre qui déborde de spectateurs chaque année lors de la cérémonie du Jour du souvenir, les 11 novembre. Les gens doivent s'entasser sur les rues Elgin, Rideau et Wellington, loin du Monument, ce qui n'a rien d'agréable, a ajouté M. Willis lors d'un point de presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer