Un Bal de neige chaud, froid et achalandé

Les gens étaient au rendez-vous à Patinage pour... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les gens étaient au rendez-vous à Patinage pour la vie, une activité qui se déroulait sur le canal Rideau pour soutenir les personnes atteintes du cancer du sein.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La météo aura fait voir de toutes les couleurs aux organisateurs de Bal de neige cette année.

Seule constante à travers toutes ces contraintes, c'est la participation du public aux activités. Si les prévisions sont exactes, les amateurs du festival hivernal pourront enfin profiter de conditions idéales pour la journée de clôture.

Comme c'est toujours le cas, le Bal de neige se conclura avec le jour de la Famille.

Selon la porte-parole de l'événement, Anne Tanguay, il s'agit généralement de la journée la plus achalandée sur les sites officiels du festival.

Avec une température maximum de -8° Celsius attendue lundi, selon Environnement Canada, il ne fera ni trop chaud ni trop froid pour les activités hivernales extérieures comme le patinage et les glissades.

Il faut dire qu'au courant des trois week-ends de l'événement, quand il ne faisait pas trop chaud, il faisait beaucoup trop froid.

Après avoir dû vivre un week-end sans la patinoire du canal Rideau et après avoir vu la pluie menacer les sculptures de neige et les glissades du parc Jacques-Cartier, c'est un froid qui glace les os en quelques instants qui s'est mêlé de la partie samedi et dimanche dernier.

Parfois, les écarts de température ont eu des effets positifs. Le spectacle d'ouverture avec Gregory Charles et le premier concert Sous-Zéro avec A Tribe Called Red ont attiré des foules intéressantes en raison de la température clémente.

À l'opposé, le froid trop intense a forcé la fermeture hâtive des sites samedi soir, annulant du coup le spectacle du duo Whitehorse au parc de la Confédération.

«Ça devenait une question de sécurité, pour les visiteurs, mais aussi pour nos bénévoles», souligne Mme Tanguay pour expliquer la fermeture des sites samedi soir.

Braver le froid

L'organisation du Bal de neige aura fait preuve de créativité puisque le spectacle de samedi a été l'une des rares activités annulées au cours des trois dernières semaines.

Sans parler d'une année record, Anne Tanguay souligne qu'il s'agit malgré tout d'une année satisfaisante pour le festival.

Par exemple, dimanche, malgré le froid, le taux de participation était intéressant lors d'activités comme le Patinage pour la vie, une activité qui se déroulait sur le canal Rideau pour soutenir les personnes atteintes du cancer du sein.

Lundi, outre les activités traditionnelles comme les glissades du Domaine des flocons et la patinoire du canal Rideau, les familles pourront célébrer le Jour du drapeau national du Canada au parc de la Confédération.

Une sculpture près de chez vous

La météo aura fait voir de toutes les couleurs aux... (Martin Roy, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Martin Roy, LeDroit

Josée Godin Lagacé, une résidente de Gatineau, fera l'envie de son voisinage.

Gagnante du concours «Une sculpture professionnelle chez moi» organisé par le Bal de neige et la Ville de Gatineau, elle pourra admirer d'un simple coup d'oeil à travers une fenêtre le travail de Jocelyn Galipeau. L'artiste-sculpteur a taillé un phoque gigantesque pour la gagnante du concours.

L'arrivée de l'oeuvre éphémère dans le quartier a été célébrée en grand samedi avec l'artiste, la famille de Mme Godin Lagacé, le conseiller de la Rivière-Blanche, Jean Lessard et la famille Glamotte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer