Le Bal de neige sans la patinoire du canal

La 36e course de lits a dû prendre... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La 36e course de lits a dû prendre place dans les rues à cause de la température. Normalement elle a lieu sur le canal Rideau.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La principale attraction hivernale de la capitale du Canada, la patinoire du canal Rideau, était hors fonction ce week-end, une bien mauvaise nouvelle pour le Bal de neige.

Ceci dit, la vie continue pour le festival qui s'est ajusté au cours des derniers jours.

À l'approche du week-end, la Commission de la capitale nationale (CCN) a informé l'organisation du Bal de neige que la patinoire du canal ne pourrait être prête au courant de la fin de semaine.

Selon la porte-parole du Bal de neige, Katherine Cyr, l'organisation du festival a rapidement commencé à se creuser les méninges pour déplacer les activités prévues à cet endroit.

«On regarde la météo et on veut que les gens puissent participer le plus possible aux activités qui sont prévues. On a toujours un plan B en tête.»

À l'aube du week-end, l'organisation s'est donc activée pour mettre en oeuvre ces «plans B». Samedi, un match entre des anciens des Sénateurs d'Ottawa et des Maple Leafs de Toronto a été déplacé vers la Patinoire des rêves, devant l'hôtel de ville d'Ottawa.

Les gens sur place ne semblaient pas trop déçus de ne pas pouvoir s'adonner à une séance de patinage libre. Le prix de consolation n'était évidemment pas piqué des vers puisqu'ils ont pu assister à une performance d'anciens de la Ligue nationale de hockey.

Course de lits

Même chose pour la 36e Course de lits qui se déroule normalement sur la glace de la patinoire du canal Rideau, sur le lac Dow. Les compétiteurs ont dû apporter des ajustements à leurs bolides en y ajoutant des roues, puisque la course se déroulait sur le pont de l'avenue Laurier, près de l'hôtel de ville.

Le plaisir était toutefois de la partie, tant pour les coureurs que les observateurs.

La CCN indique que des équipes travaillent d'arrache-pied pour préparer la patinoire et assurer une réouverture le plus rapidement possible.

Les températures plus froides prévues au cours des prochains jours leur donneront certainement un coup de main à cet effet.

Pour le Bal de neige, les autres sites étaient ouverts dans leur quasi-entièreté. Seule une structure de glissades glacées du Domaine des flocons était fermée en fin de semaine.

En revanche, le temps doux a incité les gens à venir jouer dehors, affirme Mme Cyr.

«J'étais là samedi matin et c'était bondé de gens, tout le monde s'amusait. [...] Malgré tout, il y a tellement de programmation au parc Jacques-Cartier (Domaine des flocons), des spectacles pour les enfants ou des tyroliennes. Il n'y ne manque pas de choses à faire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer