Cantley se dotera d'un centre multifonctionnel à 13,5 millions $

Une esquisse du futur centre communautaire multifonctionnel de... (Courtoisie)

Agrandir

Une esquisse du futur centre communautaire multifonctionnel de Cantley, dont les travaux de construction débuteront en juillet.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cantley s'apprête à procéder au plus gros investissement de sa jeune histoire en se dotant d'un centre communautaire multifonctionnel, un projet évalué à 13,5 millions $ qui doit devenir réalité à l'automne 2017. Un virage important pour la municipalité qui a vu sa population croître de 25% en l'espace de cinq ans.

Les pelles mécaniques s'activeront dès juillet afin d'ériger cette infrastructure appelée à devenir le «noyau central», a indiqué la mairesse Madeleine Brunette jeudi soir en marge d'une consultation publique lors de laquelle les esquisses du projet ont été dévoilées.

Le centre sera composé d'une salle multifonctionnelle modulable, d'un espace culturel incluant une bibliothèque municipale, de quatre salles polyvalentes, d'une salle de conditionnement physique, d'une cuisine semi-commerciale et d'une salle du conseil où les élus tiendront leurs réunions. Une aire de rassemblement extérieur est également prévue dans le projet, ce qui permettra la tenue d'expositions et de spectacles.

À ce jour, les quelque 11 000 citoyens de Cantley étaient contraints de se tourner vers Gatineau ou les municipalités avoisinantes de la MRC des Collines-de-l'Outaouais pour l'offre de divers services de proximité, sans compter que le recours aux installations scolaires ne permet pas d'offrir des activités de jour.

Plus que nécessaire

La mairesse Brunette, qui avait fait du centre communautaire multifonctionnel une promesse électorale il y a deux ans, est d'avis que cet investissement était plus que nécessaire et que l'enveloppe budgétaire respecte la capacité de payer des contribuables.

À ce sujet, elle rappelle qu'un sondage réalisé en 2012 par Segma Recherche avait permis de conclure que 80% des citoyens étaient en accord avec le projet. Et du nombre, 57% se sont dits prêts à voir leur compte de taxes haussé de 100 à 150$ par an.

«Ça fait quand même plus d'une décennie qu'on en parle à Cantley. C'est certain que plusieurs auraient souhaité qu'il y ait un aspect sportif plus large, par exemple avec une patinoire, un terrain de soccer synthétique ou une piscine intérieure, mais le conseil voulait avoir une approche plus prudente en débutant avec un premier volet. Il va falloir faire une étude des besoins de la population. On ne peut définitivement pas tout avoir, on doit faire des choix», indique-t-elle, ajoutant qu'une clause du contrat prévoit des pénalités advenant un dépassement de coût.

La mairesse affirme que Cantley a les moyens de ses ambitions, précisant qu'on s'affaire présentement à peaufiner les scénarios pour le financement du projet. Une taxe spéciale dédiée au centre sera créée. Elle ajoute que la municipalité sera en mesure d'aller de l'avant même dans le cas où les paliers de gouvernement n'accorderaient pas de subvention.

L'édifice de deux étages, d'une superficie de 3200 mètres carrés, sera situé sur le terrain du 8, chemin River, où l'on retrouve actuellement l'hôtel de ville, un bâtiment du Service d'incendies et des entrepôts du Service des travaux publics. Les travaux de construction s'échelonneront sur une période d'environ 15 mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer