La glace du canal Rideau encore «dangereusement mince»

La CCN demande à la population, pour des... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

La CCN demande à la population, pour des raisons évidentes de sécurité, de ne pas s'aventurer sur la glace du canal.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le froid qu'a connu la région ces derniers jours est loin d'avoir permis à la glace du canal Rideau d'atteindre l'épaisseur suffisante pour accueillir des patineurs, avertit la Commission de la capitale nationale (CCN).

«La couche de glace qui semble s'être formée par endroits à la surface du canal est dangereusement mince, précise la CCN dans un communiqué. Le niveau d'eau sous la glace du canal varie entre un mètre (3 pieds) et 4,3 mètres (14 pieds) de profondeur entre le centre-ville d'Ottawa et le lac Dows.»

La CCN demande donc à la population, pour des raisons évidentes de sécurité, de ne pas s'aventurer sur la glace du canal. Des panneaux signalant le danger ont été installés aux différentes entrées.

«La présence d'équipes de travail sur la patinoire ne doit pas être interprétée comme un signe de la solidité de la glace, ajoute l'organisme. L'équipe de la patinoire du canal Rideau est composée de professionnels qui savent comment gérer les risques de leur travail.»

L'accès à la patinoire du canal Rideau pour le public est habituellement possible au cours des premières semaines de janvier. Pour ce faire, une épaisseur de glace d'au moins 30 centimètres doit être atteinte afin que le poids des patineurs puisse être supporté.

«Quand la glace aura atteint l'épaisseur nécessaire, après une période de froid intense, la CCN travaillera sans relâche pour ouvrir la plus grande patinoire du monde dès que possible», affirme l'organisme. Lorsque ce sera chose faite, le canal Rideau en sera à sa 46e saison de patinage.

À vos traîneaux à Ottawa

La Ville d'Ottawa a pour sa part annoncé, mercredi, l'ouverture de ses pentes de traîneau.

«Les passionnés de plein air sont invités à faire du toboggan pendant que les conditions météorologiques et les pentes le permettent, sans oublier les règles de sécurité personnelle lors des descentes», a indiqué la municipalité en rappelant que le port d'un casque «est fortement recommandé».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer