Noah, premier bébé de 2016 en Outaouais

Jihye Park et son conjoint Seung Hwan Oh... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Jihye Park et son conjoint Seung Hwan Oh avec leur petit Noah, premier bébé à voir le jour en Outaouais en 2016.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La nouvelle année était commencée depuis à peine une quinzaine de minutes lorsque Jihye Park et son conjoint Seung Hwan Oh sont arrivés à l'Hôpital de Gatineau. Moins d'une heure plus tard, un petit Noah tout chevelu devenait le premier bébé à voir le jour en Outaouais en 2016.

Même si sa date d'accouchement était prévue pour le 2 janvier, Jihye Park ne s'attendait pas à ce que le petit être qu'elle portait soit le premier bébé de l'année en Outaouais. Ce fut donc une belle surprise lorsque le personnel de l'hôpital lui a appris la nouvelle, au terme de l'accouchement qui s'est déroulé sans anicroche.

Lors du passage du Droit, le nouveau-né de 3,1 kg (6,8 livres) dormait paisiblement dans les bras de sa mère, qui avait le sourire aux lèvres malgré la fatigue. Le grand frère, Evan, 28 mois, se faisait garder par des amis de la famille et devait passer au courant de la journée pour faire la connaissance du nouveau membre du clan.

«Il était assez jaloux à l'idée d'avoir un petit frère, a lancé la maman en riant. Quand il voit les choses pour le bébé, il dit que c'est à lui!»

Originaires de Corée du Sud, les parents se sont établis dans la région en 2009 après avoir décroché des postes de céramistes au laboratoire dentaire Milident, dans le parc technologique des Hautes-Plaines.

Bien que le père a vu une première demande être refusée pour obtenir le statut de résident permanent comme sa conjointe, le couple poursuit ses démarches afin de pouvoir demeurer au pays, où il souhaite s'établir à long terme.

Par les années passées, le premier bébé de l'année à Gatineau recevait un petit bijou de la part de l'hôpital. Compressions obligent, il n'y avait pas de cadeau de l'établissement cette année pour le petit Noah, mais cela n'a diminué en rien le bonheur de ses parents de le savoir en santé, bien au chaud dans leurs bras.

La deuxième petite fille d'Amanda et Shawn Hebert,... (Courtoisie, Hôpital Queensway-Carleton) - image 2.0

Agrandir

La deuxième petite fille d'Amanda et Shawn Hebert, qui attend toujours un prénom, a vu le jour à minuit pile, le 1er janvier, à l'Hôpital Queensway-Carleton d'Ottawa.

Courtoisie, Hôpital Queensway-Carleton

À minuit pile à Ottawa

Le titre pour la grande région de la capitale fédérale revient pour sa part à une petite fille qui attend toujours un prénom, née à minuit pile à l'Hôpital Queensway-Carleton (HQC) d'Ottawa.

La petite fille à qui Amanda Hebert a donné naissance par césarienne au moment même où l'année 2015 venait de se terminer devait arriver seulement le 18 janvier. «C'est le jour de l'An le plus excitant qu'on a eu depuis un bon moment», a confié la mère au personnel de l'HQC.

Préférant ne pas rencontrer directement les médias pour vivre les premières heures de vie de leur fillette dans l'intimité, Amanda et Shawn Hebert ont indiqué, par le biais de l'établissement, que l'arrivée de leur deuxième enfant «est un merveilleux cadeau de Noël et du Nouvel An».

La nouvelle venue comblera sans doute de fierté sa grande soeur Kaylee, qui vient d'avoir deux ans.Les parents, des résidents de Munster, réfléchissent toujours au prénom qu'ils souhaitent donner à la petite, qui pesait huit livres et 3 onces à sa naissance.

«Nous savions que nous attendions une fille, mais nous pensions vraiment avoir quelques semaines de plus pour décider de son prénom», a fait savoir la maman, qui souhaite faire son choix en fonction de la personnalité de la petite.

D'autres bébés de l'année

Dans l'Est ontarien, à l'Hôpital Général de Hawkesbury, le premier bébé de 2016 est un petit garçon né à 8h44.

Ailleurs au pays, le premier bébé de l'année au Québec est né sept secondes après le coup de minuit à l'Hôpital général juif de Montréal. C'est le petit Constantinos Koukoutsis qui a mis la main sur le titre.

À Québec, le premier bébé de l'année est né à 0h18 au Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL). La mère et l'enfant «se portent bien», a indiqué l'établissement sur Twitter, en précisant que les parents souhaitaient vivre ce moment dans la confidentialité.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer