À vos pelles, tuques et foulards

  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 1 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 2 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 3 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 4 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 5 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 6 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 7 / 8
  • Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit de lundi à mardi et s'est poursuivi toute la journée.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La région de la capitale fédérale a encaissé sa première tempête hivernale mardi. Le bilan: plus de 30 cm de neige, des dizaines de sorties de route et accrochages, des retards sur les routes et dans les airs.

Deux personnes ont aussi été hospitalisées après s'être écroulées en déneigeant leur entrée.

Le bal des chasse-neige a commencé pendant la nuit et s'est poursuivi toute la journée. Le grand nettoyage des rues et des trottoirs doit se poursuivre mercredi.

Les équipes de déneigement auront ensuite droit à un répit. Aucune précipitation sérieuse n'est prévue avant environ une semaine, explique Geff Coulson, météorologue chez Environnement Canada.

C'est donc dire que les déplacements en vue du jour de l'An devraient se faire sans trop de peine.

Les températures devraient osciller autour du point de congélation au cours de la fin de semaine. «On va s'approcher des températures normales lundi avec -8 °C. D'ici là, ce sera assez tranquille avec des conditions généralement ensoleillées», prévoit M. Coulson.

Des «conditions hivernales dangereuses» sur les routes ont marqué la journée de mardi. Des rafales soufflant de 30 km/h à 50 km/h ont provoqué de la poudrerie et la visibilité était presque nulle par moments.

L'heure de pointe matinale a été particulièrement pénible pour des usagers d'OC Transpo et de la STO. Des autobus se sont enlisés dans la neige aux quatre de coins de la région.

Les activités à l'aéroport international d'Ottawa ont été passablement perturbées, une cinquantaine de vols, départ comme arrivée, ayant été annulés ou retardés.

Aucun retard n'a été signalé chez VIA Rail.

Les policiers de Gatineau n'ont déploré aucun incident majeur. Une poignée de sorties de routes ou d'accrochages mineures ont toutefois été rapportés.

«Ce n'est vraiment pas beaucoup, c'est très peu, souligne l'agente Andrée East. Les gens sont en congé, il n'y a donc pas beaucoup de circulation sur les routes. Ça se passe somme toute bien.»

La Sûreté du Québec, elle, a été beaucoup plus occupée. «Plusieurs dizaines» de sorties de routes ont été répertoriées. Les incidents n'ont fait que des pertes matérielles.

À Ottawa, les policiers déplorent également de nombreuses collisions et accrochages. Là encore, personne n'aurait été blessé gravement.

Premier test raté pour l'application Où est mon chasse-neige?

L'application Où est mon chasse-neige?, récemment lancée en grande pompe par la Ville d'Ottawa, a échoué à son premier test. «Aucune estimation n'est actuellement disponible. Veuillez réessayer plus tard», était-il affiché mardi.

L'application Web doit permettre aux citadins de prévoir l'arrivée approximative d'un chasse-neige, à 15 minutes près, dans une rue résidentielle en particulier.

Par ailleurs, les paramédics ont retrouvé un homme de 52 ans affalé dans son entrée, semi-conscient, vers 10h20. C'est un membre de la famille qui a appelé les secours après avoir vu l'homme s'effondrer pelle à la main. La victime repose dans un état grave à l'hôpital.

Vers 15h, un second homme a été victime d'un malaise cardiaque durant une séance de pelletage. L'individu de 68 ans dirigeait sa souffleuse lorsqu'il s'est effondré. Il a également été conduit à l'hôpital dans un état critique.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer