Pas de controverse à l'horizon du Bal de neige

La ministre Mélanie Joly a présenté le thème... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

La ministre Mélanie Joly a présenté le thème du prochain Bal de neige en compagnie d'un membre de la famille Glamotte.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Bal de neige s'ouvrira en 2016 sous le thème Découvrons le Grand Nord canadien, un sujet beaucoup moins controversé que par les années passées, lorsque le gouvernement de Stephen Harper avait organisé des activités pour enfants à saveur militaire afin de souligner le 200e anniversaire de la guerre de 1812.

Cette fois, le gouvernement de Justin Trudeau a opté pour un thème «neutre» qui crée «un consensus et qui célèbre les joies de l'hiver», a signifié la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly.

Tout un contraste par rapport aux activités du Bal de neige 2012. On avait vu alors des enfants tenir dans leurs mains des reproductions de fusils. Lors d'une activité baptisée À la défense du Canada, on les invitait à jouer au soldat, à manipuler des répliques d'armes d'époque grandeur nature et à devenir «une recrue de la milice canadienne». Plusieurs avaient dit craindre une militarisation d'une grande fête familiale.

La Commission de la capitale nationale (CCN) avait alors expliqué que l'on cherchait à souligner un jalon de l'histoire en créant un site historique dans le pavillon Domaine des flocons, dans le parc Jacques-Cartier, à Gatineau.

Pressée de questions, Mme Joly n'a pas voulu se prononcer sur ce thème de la guerre de 1812, se contentant de dire qu'on avait privilégié un thème neutre. Cette année, le Grand Nord canadien sera à l'honneur dans le parc Jacques-Cartier, alors que l'on célébrera «la faune et la flore canadiennes» dans le parc de la Confédération à Ottawa. Le gouvernement Trudeau ne manquera pas par ailleurs de souligner le 175e anniversaire de Sir Wilfrid Laurier, le premier premier ministre canadien-français, le centenaire du droit de vote des femmes, ainsi que les grands moments de l'expédition Franklin.

Gregory Charles donnera le coup d'envoi du 38e Bal... (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Gregory Charles donnera le coup d'envoi du 38e Bal de neige, le 29 janvier.

Patrick Woodbury, LeDroit

La 38e édition du Bal de neige démarrera le 29 janvier et se déroulera jusqu'au 15 février. C'est Gregory Charles qui donnera le coup d'envoi à ce festival le 29, date de l'anniversaire de naissance de sa fille qui l'accompagnera sur l'estrade. Il a promis un spectacle interactif haut en couleur où il invitera les gens à chanter, à danser et à taper des mains. «C'est un salon, mais c'est dehors», a-t-il ironisé au moment de l'annonce de la programmation du Bal de neige 2016.

Les festivals, «c'est dans mes gènes», a-t-il déclaré, en parlant de son père de Trinidad qui vante encore les mérites des festivals de son pays.

Mme Joly a invité le maire d'Ottawa Jim Watson à patiner le long du canal Rideau, ce qu'il a accepté un peu à reculons, car il a patiné tant bien que mal pour la première fois l'an dernier.

«J'ai l'air de Bambi sur la glace, a-t-il blagué. Ce n'était pas beau à voir. Je vais faire de mon mieux.»

Le maire a décrit quelques activités spéciales, dont le pavillon Aberdeen qui se transformera en piste de danse le 14 février, et la fête familiale du maire, le 15. Nouveauté: il y aura cette année une activité de frisbee sur raquettes, a-t-il ajouté, en invitant Mme Joly à y participer, ce qu'elle a accepté en riant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer