Le Festibière s'exporte à Toronto

Après Gatineau, Ottawa et Rouyn-Noranda, le Festibière s'attaque... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Après Gatineau, Ottawa et Rouyn-Noranda, le Festibière s'attaque au marché torontois.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Festibière de Gatineau vit un «baby-boom» depuis sa première broue en 2011. Après avoir exporté le concept gatinois à Rouyn-Noranda et à Ottawa plus tôt cette année, le marché de Toronto accueillera le festival dès l'hiver prochain.

Selon des informations obtenues par LeDroit, le Festibière de Gatineau accouchera d'un cinquième bébé en inaugurant le Brewfest de Toronto en février prochain. Cette édition doit se dérouler après les festivals prévus à Gatineau et Ottawa.

Une entente de principe a été signée par l'équipe du Festibière de Gatineau et des partenaires à Toronto. Des détails doivent être fignolés d'ici les prochaines semaines. Les amateurs de houblon de la ville Reine seront attendus pour deux soirées de dégustations et de découvertes brassicoles au centre-ville de Toronto, dans un lieu qui doit être annoncé prochainement.

«On est vraiment fier. On fait voyager un concept né ici et on l'apporte dans des grandes villes comme Toronto. C'est une belle carte de visite pour notre région parce que le marché torontois aura un avant-goût de ce qui se fait ici et on espère attirer des touristes à notre édition estivale», souligne Alex Van Dieren, cofondateur du Festibière de Gatineau.

Une centaine de bières de microbrasseries seront disponibles lors de l'édition torontoise. L'équipe de Gatineau travaille d'arrache-pied afin d'obtenir les autorisations pour y offrir des bières québécoises.

L'organisation souhaite attirer de 6000 à 8000 personnes au Brewfest au cours des deux soirées. À titre de comparaison, 12 000 personnes avaient foulé le site du Musée canadien de l'histoire l'hiver dernier.

Comme c'est le cas à Gatineau, le festivalier torontois sera au coeur de l'expérience. Il aura la chance de verser sa bière lui-même dans des stations libre-service qui seront aménagées. La nourriture occupera aussi une grande place pendant l'événement.

Voir grand

L'équipe gatinoise ne s'en cache pas, l'idée d'exporter le concept a toujours été un objectif. Les éditions estivales ont lieu à Gatineau (depuis 2011) et Rouyn-Noranda (2015) et les éditions hivernales se déroulent à Gatineau (2012), Ottawa (2015) et Toronto (2016). Les fondateurs ne sont pas à bout d'idées et pensent déjà au futur.

«C'est en quelque sorte notre petit Cirque du Soleil à nous, lance Alex Van Dieren en riant. L'international est une possibilité qu'on envisage, mais on veut se donner le temps.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer