La CCN a du pain sur la planche

La ministre responsable de la CCN Mélanie Joly... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

La ministre responsable de la CCN Mélanie Joly a promis des décisions rapides dans plusieurs dossiers.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Pour la première fois depuis l'élection du gouvernement libéral de Justin Trudeau, le conseil d'administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) se réunit mercredi.

À cette occasion, la CCN doit prendre des décisions touchant deux dossiers majeurs légués par l'ancien gouvernement Harper, soit la restauration du Musée des sciences et de la technologie et l'érection du Monument national de l'Holocauste, près du Musée canadien de la guerre.

La décision du gouvernement Harper d'investir 80 millions $ dans la rénovation du Musée des sciences et de la technologie, fermé en raison de moisissures, n'avait pas fait que des heureux, alors que plusieurs espéraient la construction d'un nouvel édifice.

Le Monument national de l'Holocauste, qui doit être érigé au coin des rues Wellington et Booth, ne sera pas seulement imposant par sa stature, mais aussi par sa facture, qui devrait osciller autour de 8,5 millions $. Le concept gagnant a été réalisé par le groupe torontois dirigé par Gail Dexter-Lord.

Les dons recueillis par le groupe promoteur du projet atteignent plus de 4,5 millions $ et le précédent gouvernement s'est engagé à verser «jusqu'à un maximum de quatre millions».

Dossiers en suspens

Les trois dossiers chauds qui ont fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps - les rénovations du vétuste 24 Sussex, la représentation des villes d'Ottawa et Gatineau au c.a. de la CCN, ainsi que le Monument des victimes du communisme - ne sont pas l'ordre du jour.

Mais les dirigeants pourraient en profiter pour faire le point à la suite de leur rencontre avec la nouvelle ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, jeudi dernier. C'est elle qui devrait trancher quant à la demande des deux maires d'obtenir un siège au conseil d'administration.

En septembre dernier, les dirigeants de la CCN n'avaient pas réagi favorablement à la demande des maires, insistant davantage sur les efforts et les progrès réalisés dans les relations et la collaboration avec les maires.

Quant au dossier du Monument aux victimes du communisme, défendu par l'ancien gouvernement conservateur, la ministre Joly a promis une «décision rapide» à la suite des rencontres tenues jeudi dernier avec Catherine McKenna, seule ministre de la région au sein du cabinet, et avec le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Ce dernier a proposé de l'ériger au Jardin des provinces, sur la rue Wellington, plutôt qu'à un jet de pierre de la Cour suprême, une idée déjà avancée il y a plusieurs mois par le député libéral d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer