Le Tecumseh trouve preneur

Le nouveau propriétaire du club de golf Tecumseh,... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le nouveau propriétaire du club de golf Tecumseh, Pierre-Hugues Fortin

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Menacé de fermeture pendant plusieurs années, le club de golf Tecumseh est sauvé.

Pierre-Hugues Fortin, un jeune entrepreneur de 37 ans, est devenu propriétaire unique du club de 86 ans il y a quelques jours. Véritable amant du golf, il est devenu membre du club dès l'âge de 10 ans. Le Gatinois a été deux fois champion du Québec au niveau junior en plus d'être membre de l'équipe canadienne au championnat mondial universitaire.

En se portant acquéreur du terrain de 140 acres au coût de 7,3 millions $, Pierre-Hugues Fortin s'est donné pour mission d'assurer la pérennité du club.

«C'est ma mission première. Ce terrain fait partie du patrimoine au centre-ville de Gatineau, ce qui représente déjà une rareté. Nous allons conserver les 18 trous de golf et investir davantage pour améliorer la qualité du terrain.»

Comme le terrain de golf n'occupe pas la totalité des 140 acres acquises de League Assets, l'homme d'affaires compte vendre une partie du terrain pour rentabiliser son investissement. En déplaçant deux trous qui longent le boulevard Maloney, le site pourrait entre autres accueillir le nouveau domicile des Olympiques de Gatineau.

Il y a quelques années, le conseiller Stéphane Lauzon avait proposé le site anciennement détenu par Bowater (ou encore la C.I.P.) pour accueillir le nouvel amphithéâtre de l'équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le nouveau propriétaire du club Tecumseh aimerait relancer l'idée, tout en sachant qu'il y aura des ponts politiques à franchir.

Dézonage

«Le site est central et pourrait accueillir un amphithéâtre de hockey junior sans problème. La démarche est préliminaire, mais nous avons déjà une firme d'ingénierie qui s'occupe du dossier. Il faudrait déplacer deux trous de golf et nous avons suffisamment d'espace pour le faire. Le potentiel commercial pourrait assurer l'investissement.»

Pour s'y faire, il faudrait obtenir le dézonage d'une parcelle de terrain. «League Assets (propriétaire depuis 2011) avait l'intention de dézoner le terrain et le vendre pour 50 millions $. Ils voulaient fermer le golf pour le mettre à la disposition de l'immobilier. Ils ont eu des problèmes financiers. Je suis rentré dans le portrait en achetant leur créance. J'ai ainsi eu la première option d'achat.»

En sondant ses partisans, le club des Olympiques s'est rendu compte que sa clientèle cible provenait du secteur Gatineau. Le site du club de golf Tecumseh viendrait s'ajouter aux options de la Ville qui a déjà ciblé certains de ses propres terrains pour construire un nouveau Guertin. Récemment, la municipalité s'est aussi fait offrir «gratuitement» un terrain du promoteur Gilles Desjardins. Le problème, c'est que ce dernier ne détient pas encore tous les droits de ce terrain.

Relance du club

Dans ses bonnes années, le club Tecumseh a compté jusqu'à 700 membres. Ce nombre a chuté à 213 à l'heure actuelle. Pierre-Hugues Fortin tient à amener le club au prochain niveau.

«Il aurait été malheureux que le club disparaisse. J'aimerais que le club redevienne un lieu de rassemblement. Nous avons un nouveau pavillon qui peut accueillir des événements comme des tournois, des fêtes, des mariages ou des événements corporatifs, a-t-il dit. Nous allons probablement accueillir le championnat canadien de golf universitaire en 2017. Nous avons pris des dispositions pour relancer le club. Pour moi, cet achat ne représente pas un risque.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer