Coup d'envoi ensoleillé... sans envolée

Au grand dam de certains, le drapeau rouge... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Au grand dam de certains, le drapeau rouge flottait au-dessus du parc de la Baie jeudi à l'occasion de la soirée d'ouverture, la première de neuf envolées à l'horaire ayant été annulée en raison de la vitesse et de la direction des vents.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Soit les organisateurs du Festival de montgolfières de Gatineau (FMG) mènent une bonne vie, soit ils sont bénis des dieux de la météo.

Quoi qu'il en soit, après avoir fait les manchettes ce printemps en raison de sa situation financière précaire, l'événement pourrait battre des records d'affluence aux tourniquets avec le temps chaud et clément attendu durant le long congé de la fête du Travail.

«La température annoncée est un carburant inestimable pour un événement extérieur d'envergure comme le Festival. Les gens se sont plaint un peu que l'été n'arrivait pas, mais là il est bel et bien là. Pour nous, c'est une plus-value qui n'a pas de prix car c'est la seule variable qu'on ne contrôle pas», s'est exclamé en entrevue le verbomoteur porte-parole Patrice Bélanger, décrivant le tout comme «le plus gros party de l'été dans la région».

L'animateur et comédien gatinois, pour qui le spectacle des Colocs et du regretté «Dédé» Fortin au milieu des années 90 demeure l'un des meilleurs souvenirs à vie, estime qu'avec les nombreuses nouveautés et le retour des traditions gagnantes, le Festival en est un pensé pour les «petits, moyens et grands ; les familles, les gens en solo, en duo, en trio ou même les partys de gang».

Au grand dam de certains, le drapeau rouge flottait au-dessus du parc de la Baie jeudi à l'occasion de la soirée d'ouverture, la première de neuf envolées à l'horaire ayant été annulée en raison de la vitesse et de la direction des vents, qui soufflaient en direction ouest, vers le parc de la Gatineau et le secteur Aylmer.

L'ambiance était à la fête par la suite alors que des milliers de personnes se sont entassées près de la scène Casino Lac-Leamy pour fredonner des airs qui restent en tête pendant des heures dont On leur a fait croire, L'amour et J'aime ta grand-mère. Alex Nevsky, Karim Ouellet et Les Trois Accords ont cassé la baraque pour le coup d'envoi du FMG, sans oublier les performances de Claude Bégin, Klô Pelgag, Les adorables et Groupe 3.

Caravaniers

Déjà au jour 1, une bonne partie des 1200 espaces réservés aux caravaniers avaient trouvé preneur hier soir, signe que le prix de l'essence n'arrête pas les amateurs de camping.

Venu de Ferme-Neuve, dans les Hautes-Laurentides, Michel Charbonneau est un habitué du FMG depuis six ans et il ne s'en lasse pas, loin de là.

«Les spectacles sont toujours très bons et les enfants s'amusent beaucoup. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges», lance le fier grand-papa de cinq petits-enfants.

Résident de Val-d'Or, Gaétan Deschamps se fait un devoir de venir admirer les montgolfières sous toutes leurs formes à chaque fin d'été depuis huit ans.

«On aime venir assister aux shows, oui, mais ça nous permet du même coup de venir se reposer. Nous étions aussi venus dans la région pour le Festival country», dit-il.

Vendredi soir, ce sera entre autres au tour d'Éric Lapointe et de son frère Hugo, de Rick Hugues, de Marie-Chantal Toupin et des ex-candidates de l'émission La Voix, Valérie Lahaie et Rosa Laricchiuta, de défiler sur la scène principale du parc de la Baie. En plus des traditionnelles envolées à l'aube et en début de soirée, une illumination nocturne des montgolfières est prévue à 21h. Quant à l'International des athlètes de force, qui mettra en vedette huit hommes forts de l'Amérique du Nord et de l'Europe, il se mettra en branle samedi à 13h.

Partager

À lire aussi

  • Faire tomber les tabous par l'humour

    Arts et spectacles

    Faire tomber les tabous par l'humour

    D'humour et de musique: la soirée de samedi au Festival de montgolfières de Gatineau valsera entre les gags de Peter MacLeod, Réal Béland, François... »

  • Alex Nevsky au sommet

    Musique

    Alex Nevsky au sommet

    Lorsqu'il a lancé Himalaya mon amour en août 2013, Alex Nevsky pensait en vendre 5000 exemplaires. Deux ans et près de 40000 disques ayant trouvé... »

  • Retour d'un homme fort connu à Gatineau

    Autres sports

    Retour d'un homme fort connu à Gatineau

    Un homme fort de l'Outaouais effectuera un retour à la compétition dans une vingtaine de jours. Un ancien double champion canadien qui a déjà... »

  • Un alligator au parc de la Baie

    Actualités

    Un alligator au parc de la Baie

    Les organisateurs du Festival de montgolfières de Gatineau (FMG) ont dévoilé mardi la programmation complète de l'événement - qui se tiendra du 3 au... »

  • Nuages gris pour le Festival de montgolfières

    Ville de Gatineau

    Nuages gris pour le Festival de montgolfières

    Les difficultés du Festival de montgolfières de Gatineau (FMG) étaient connues, elles sont maintenant chiffrées. L'organisation a fait un déficit de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer