La Marche en rose fait des pas de géants

Grâce aux fonds amassés, le Centre de cancérologie... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Grâce aux fonds amassés, le Centre de cancérologie de l'Hôpital de Gatineau pourra acheter un nouvel appareil de mammographie à la fine pointe de la technologie.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Passant d'une récolte de 52000$ en 2012 à une récolte qui surpasse amplement l'objectif de 200000$ ce week-end, la Marche en rose ne cesse d'accroître sa contribution, au grand bonheur du Centre de cancérologie de l'Hôpital de Gatineau et de ses patients.

L'attrait pour l'événement ne se tarit pas après quatre ans, bien au contraire. L'intérêt a certainement crû d'un bond avec la participation cette année des hockeyeurs professionnels gatinois Daniel Brière (récemment retraité) et Jean-Gabriel Pageau (Sénateurs d'Ottawa).

«Les gens étaient de bonne humeur, je n'ai vraiment pas entendu de commentaire négatif aujourd'hui sur le parcours. [...] Les bénévoles ont fait une job extraordinaire. Ils ont réussi à mettre de l'ambiance et rendre l'événement sécuritaire», souligne la présidente d'honneur Céline Bériault.

Rendre les participants heureux est certainement un gage de succès pour l'organisation de la Marche en rose, puisque ce sont eux qui rapportent la part importante des dons. «Chacun a mis ce qu'il peut donner. Chaque marcheur a réussi à amasser - à coup de 5$, 10$ ou même 500$ - plus de 1000$. [...] Avec 120 marcheurs motivés, ça nous fait déjà une somme importante», explique Mme Bériault.

L'appui d'entreprises de la région demeure toutefois essentiel, dit celle qui est aussi la vice-présidente du groupe Brigil. Elle a pu compter sur l'aide de ses collègues et de son patron pour obtenir une récolte d'un peu plus de 220000$, mais également à la contribution de nombreux membres de la communauté d'affaires.

«La cause me tient à coeur. Nous avons perdu une employée il y a presque deux ans [...] et une grande amie vient d'apprendre que son cancer est parti. J'ai accepté la présidence d'honneur pour eux, soutient Mme Bériault. Heureusement, chaque appel que j'ai fait, j'avais un oui, peu importe la somme.»

Grâce à cette récolte, le Centre de cancérologie de l'Hôpital de Gatineau pourra faire l'acquisition d'un nouvel appareil de mammographie à la fine pointe de la technologie.

jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer