Disparue au Costa Rica, elle a été retrouvée saine et sauve

Une famille de Gatineau a demandé l'aide du public afin de retrouver leur fille... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une famille de Gatineau a demandé l'aide du public afin de retrouver leur fille qui n'avait pas donné signe de vie depuis le 19 juillet dernier, alors qu'elle se trouvait au Costa Rica. Heureusement, elle a été retrouvée saine et sauve, vendredi après-midi.

Alysson Mercier, 20 ans, a quitté le Québec au début du mois de janvier pour un voyage de plusieurs mois en Amérique latine. Ses proches, habitués aux absences prolongées de la jeune femme qui arpente le monde avec son sac à dos depuis trois ans, l'ont laissée partir un peu à contrecoeur, en lui imposant une seule condition, celle de donner de ses nouvelles tous les jours. La jeune voyageuse respectait cette volonté à la lettre jusqu'au 19 juillet dernier.

«Le 19 juillet, elle a envoyé un bref message texte à son frère pour lui demander s'il travaillait. Celui-ci a trouvé la question étrange puisqu'il n'a pas de travail et lorsqu'il a vérifié son téléphone en soirée, il s'est aperçu que celui de sa soeur n'était plus en service. C'est la dernière fois que nous avons eu des nouvelles d'Alysson», racontait Nancy Allard, la tante de cette dernière, vendredi matin.

Or, en après-midi, le père de la jeune femme a pu lui parler au téléphone depuis l'hôtel où elle loge sur la côte Pacifique. La famille a également reçu des photos d'elle datant d'il y a deux jours.

Depuis trois semaines, la famille d'Alysson Mercier a multiplié les démarches auprès des autorités policières pour tenter de la retrouver. Visites au poste de police de la Ville de Gatineau, appel à la Gendarmerie royale du Canada.

Las d'attendre, les proches d'Alysson Mercier ont créé, jeudi, une page Facebook nommée «Help find Alysson Mercier» pour recueillir des informations pouvant les aider à retrouver la jeune femme. La page leur avait permis d'apprendre que cette dernière a quitté son hôtel au Costa Rica avec ses bagages le 20 juillet.

«Nous avons reçu cette information d'une personne qui se trouve là-bas et jusqu'à maintenant, l'aide que nous recevons vient davantage du public que des autorités policières», déplorait Nancy Allard, vendredi matin. 

Des informations provenant du Québec et du Costa Rica ont été recueillies grâce à la page «Help find Alysson Mercier».

Avec Julien Paquette 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer