Un premier hôtel dans le corridor de la 417

Le dg de l'hôtel Microtel, Michael Ultene, pose... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le dg de l'hôtel Microtel, Michael Ultene, pose devant l'établissement de 61 chambres.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Casselman peut désormais héberger des visiteurs pour une durée prolongée. Le nouvel hôtel Microtel Inn & Suites a officiellement ouvert ses portes hier.

Cet établissement hôtelier de 61 chambres, associé à la chaîne Wyndham, a nécessité un investissement de 6,8millions$.

Seul hôtel situé dans le corridor de l'autoroute 417, sa présence répondra aux besoins d'une clientèle touristique toujours grandissante dans l'Est ontarien.

Pour les promoteurs, il s'agit de la réalisation d'un rêve caressé depuis environ cinq ans.

«On voyait un besoin d'un hôtel dans notre région. Souvent, quand les gens venaient ici - pour des tournois de hockey ou de golf, par exemple -, ils devaient aller à Ottawa pour être hébergés», a indiqué le président de l'hôtel, Yvon Laplante.

Lui et ses frères Mario, Marc et Gilles, ainsi que 11 autres investisseurs locaux, sont impliqués financièrement dans l'aventure.

Le Microtel Inn & Suites a accueilli ses premiers clients le 10juin dernier. Depuis, environ 1300 locations de chambres ont été enregistrées.

«L'été est tout de même très occupé. Le parc aquatique Calypso, entre autres, nous aide beaucoup. Nous avons également remarqué un bon achalandage en raison du tournoi de soccer féminin de la FIFA, qui avait lieu à Ottawa, et aussi lors des Highland Games de Maxville», a précisé le gestionnaire du projet, Mathieu Mault.

Le nouvel établissement devrait également offrir un toit aux visiteurs du Festival de la curd de Saint-Albert, qui aura lieu du 9 au 15août prochain.

«Au niveau du développement économique, c'est très important parce que la plupart des gens qui restent à l'hôtel, ce sont des gens de l'extérieur qui ne seraient pas restés dans notre région autrement parce qu'il n'y a pas d'hébergement disponible. Un hôtel, c'est en même temps un outil de promotion des événements de la région», a insisté M.Mault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer