Des idées pour l'été, beau temps mauvais temps

Les journalistes du Droit vous proposent leurs idées de sorties... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Les journalistes du Droit vous proposent leurs idées de sorties en famille. Beau temps mauvais temps.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

«Qu'est ce qu'on fait aujourd'hui?» Cette question, les parents n'ont pas fini de l'entendre, alors que s'amorce officiellement la toujours très populaire période des vacances de la construction au Québec. Afin de vous aider à y trouver réponse, des journalistes du Droit vous proposent leurs idées de sorties en famille. Beau temps mauvais temps.

L'exposition Les Gladiateurs et le Colisée, au Musée canadien de... (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

L'exposition Les Gladiateurs et le Colisée, au Musée canadien de la guerre

Patrick Woodbury, LeDroit

Les idées de Patrick Duquette

BEAU TEMPS

Le camping du lac Écho est devenu un haut lieu de l'observation astronomique en Outaouais. Depuis 2003, on y vient chaque été en famille pour admirer les étoiles, la Voie lactée et les galaxies. Le ciel y est d'une beauté extraordinaire, à l'écart de la pollution lumineuse des villes. J'y suis allé, il y a quelques années. J'ai passé une soirée en plein air inoubliable en compagnie de passionnés d'astronomie, à observer dans de puissants télescopes les anneaux de Saturne, les nébuleuses et les amas globuleux. Il est possible de réserver des places au camping administré par la SÉPAQ. Le lac Écho est situé dans la réserve faunique Papineau-Labelle, à 100 km de Gatineau. Les séances d'observation ont lieu tous les soirs où il ne pleut pas entre le 8 et le 23 août.

MAUVAIS TEMPS

Si vous avez comme moi un pré-ado de 13 ans fasciné par la Rome antique, faites donc un petit saut au Musée canadien de la guerre. L'exposition Les Gladiateurs et le Colisée risque de lui plaire. On en apprend un peu plus sur le quotidien et l'entraînement de ces combattants professionnels. Le gladiateur ne faisait pas de vieux os. Il était condamné à se battre jusqu'à la mort pour distraire le bon peuple de Rome. L'exposition détaille les différents types de gladiateurs à l'aide de mannequins grandeur nature. Pour ajouter au réalisme, les enfants peuvent enfiler des déguisements correspondant aux différents types de combattants: mirmillon, rétiaire, secutor... Ils peuvent aussi enfiler la reproduction d'un lourd casque de gladiateur. L'exposition comporte également des ruines du Colisée, l'arène la plus grandiose de l'empire romain. À voir jusqu'au 7 septembre.

Le Fury d'Ottawa en pleine action à la... (Martin Roy, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Le Fury d'Ottawa en pleine action à la Place TD.

Martin Roy, LeDroit

Les idées de Sylvain St-Laurent

BEAU TEMPS

Au grand dam de son papa journaliste sportif, Lili déteste les sports. Pourtant, quand vient le temps d'assister à un match du Fury d'Ottawa, club professionnel qui représente la région dans la North American Soccer League, elle est toujours partante. Ce n'est pas tellement le spectacle sur le terrain qui l'attire, mais à peu près tout le reste. Elle aime la petite balade dans les transports en commun, obligatoire puisque les espaces de stationnement sont pratiquement inexistants à la Place TD. Elle aime les mascottes, le maïs soufflé, la barbe à papa... Les enfants qui ont du mal à demeurer assis pendant le match peuvent s'amuser dans des structures de jeu gonflables dans le stade. Les billets individuels pour les matches coûtent entre 17 et 34$.

MAUVAIS TEMPS

On a beau chercher, se creuser les méninges, chercher des nouveautés... Quand vient le temps d'organiser une journée père-fille, ma petite de quatre ans rapplique toujours avec la même suggestion. Le Musée canadien des enfants a la cote chez nous. Plus jeune, elle se fichait bien de l'expérience culturelle et éducative proposée par les animateurs et éducateurs sur place. Elle était juste heureuse de pouvoir se perdre dans un immense terrain de jeu. À chaque visite, elle s'éveille un peu plus aux différents pavillons. Elle pose des questions, elle observe, elle apprend. Tout n'a quand même pas changé. Faire le tour du monde et apprendre des choses sur les autres pays, c'est bien. Jouer avec les jouets dans un marché, dans une cuisine ou dans un bateau, c'est encore mieux.

À l'heure actuelle, il est possible de descendre... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 4.0

Agrandir

À l'heure actuelle, il est possible de descendre une vingtaine de mètres sous le niveau du sol dans la caverne Laflèche, située à flanc de montagne, non loin de la route 307.

Etienne Ranger, LeDroit

Les idées de Justine Mercier

BEAU TEMPS

Une promenade en pédalo dans un labyrinthe marécageux, voilà ce que propose Éco-Odyssée, dans le secteur Wakefield de La Pêche. Tout en étant une expérience apaisante en nature, c'est l'occasion de découvrir l'environnement dans lequel vivent les castors et d'en apprendre davantage sur les différentes espèces vivants dans les marais. L'entreprise propose des parcours faciles ou plus difficiles, à parcourir en couple ou en famille.

MAUVAIS TEMPS

Après une visite de la caverne Laflèche dans le cadre d'un récent reportage, je me suis promis d'y retourner avec ma grande fille de six ans afin de lui faire découvrir la beauté et les mystères de ce monde souterrain géré par Arbraska Laflèche, à Val-des-Monts. Qu'il fasse beau ou pas à l'extérieur, le climat à l'intérieur de la caverne reste le même: frisquet, mais à l'abri des intempéries. C'est toute une expérience de marcher à quatre pattes dans un petit chemin entouré de marbre précambrien. On s'émerveille devant la beauté de la caverne - la plus grande grotte connue du Bouclier canadien - et on en apprend sur l'histoire de la région. Et que dire du moment où le guide nous fait éteindre nos lampes frontales... l'obscurité est totale, mais le plaisir est garanti.

Les idées de Sylvie Branch

BEAU TEMPS

Pas besoin d'accumuler les histoires de pêche incroyables pour se rendre à la pisciculture Percy Poulin à Messines (819-465-2232). Les pêcheurs de tous les niveaux sont assurés de sortir des poissons de l'eau lors de leur passage dans l'un des deux étangs remplis de truites mouchetées. Il s'agit de l'une des très rares piscicultures accessibles au public dans la région. Les visiteurs paient seulement pour ce qu'ils pêchent, mais il n'y a pas de remise à l'eau. Le personnel sur place peut aussi préparer vos poissons en filets prêts à cuire.

MAUVAIS TEMPS

Une journée grise ne devrait pas empêcher ceux qui n'ont pas peur des hauteurs de dépenser de l'énergie en famille. Altitude Gym offre différents parcours d'escalade intérieurs pour les athlètes de tous les niveaux. Plus de 17000 pieds de murs Rocktopia et Walltopia sont disponibles sur une hauteur allant jusqu'à 45 pieds. Des cours d'escalade sont offerts, en plus du parc d'amusement Clip 'N Climb. Lors de votre passage au centre, vous aurez la chance de développer vos techniques d'ascension et de rappel en plus de pratiquer des techniques en hauteur.

Les idées de Jean-François Plante

BEAU TEMPS

Dans le trésor qu'est le parc de la Gatineau se trouve un endroit où tout le monde peut jouer à Tarzan. À Chelsea, sur le terrain du Camp Fortune, tous les membres de la famille pourront passer des heures à parcourir la cime des arbres grâce au Défi aérien. Grimpez sur des plates-formes étroites, marchez sur des ponts de cordes, des passerelles suspendues et des couloirs en filet. Terminez votre parcours en altitude par le frisson ultime: revenir au sol à l'aide d'une tyrolienne géante. Dose d'adrénaline garantie. Choisissez l'un des trois parcours: l'Explorateur pour novices (troisheures), l'Amazone pour les habitués (1,5 heure) et le parc des enfants (une heure).

MAUVAIS TEMPS

Y a-t-il quelque chose de plus ennuyant que d'avoir à annuler une partie de golf ou de minigolf en raison de la pluie? À Ottawa, secteur Nepean, Putting Edge a trouvé la solution. Dans l'établissement de la Place Roydon, le traditionnel jeu de minigolf a été déplacé à l'intérieur, mais ce n'est pas tout. Afin de créer une ambiance unique, les lumières ont été tamisées et le volume de la musique a été monté pour créer un monde imaginaire aux couleurs éclatantes et aux thèmes surréalistes. Ici, vous jouerez au golf dans le noir, mais les lumières fluorescentes sauront vous conduire jusqu'au 18e trou! Une expérience pas comme les autres, tant pour les jeunes que pour les adultes.

Les Champions d'Ottawa en pleine action.... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 7.0

Agrandir

Les Champions d'Ottawa en pleine action.

Etienne Ranger, LeDroit

Les idées de Jean-François Dugas

BEAU TEMPS

Il y a quelque chose de particulièrement zen lorsqu'on visite à un stade de baseball. Le craquement d'un bâton après un contact avec une balle, l'odeur du gazon fraîchement coupé, une bouchée dans un hot-dog, des estrades baignées de soleil et un rythme de jeu relativement lent contribuent à un bel après-midi en plein air avec la famille. Mieux encore, il ne faut pas défrayer des sommes faramineuses pour assister à un match. Depuis mai dernier, le baseball vibre à nouveau dans la capitale nationale. Les Champions d'Ottawa seront au stade Raymond Chabot Grant Thornton, de la rue Conventry, jusqu'à la rentrée des classes.

MAUVAIS TEMPS

Le centre d'amusement Funhaven de la rue Baxter, près du IKEA, offre une véritable kyrielle d'activités pour les enfants de tous les âges. Espace de jeu pour les tout-petits, autos tamponneuses, mur d'escalade, quilles, labyrinthe, laser, ainsi que des jeux vidéos (style arcade) feront oublier le temps maussade. Pour les plus aventureux, un simulateur de «vagues déchaînées» permettra de vivre de fortes émotions aux commandes virtuelles de montagnes russes ou d'une automobile de course, par exemple. Dix choix de films s'offrent aux curieux. Pour le dîner, pizza et yogourt à volonté sont offerts aux visiteurs. Un forfait familial pour quatre personnes coûte 99$, mais les lève-tôt qui se présentent avant 10h30 en obtiendront un de 20$.

Les idées de Benoit Sabourin

BEAU TEMPS

Le Camp Explora, à Montebello, propose une chasse au trésor en forêt à bord de géokarts et de quads électriques adaptés pour les petits et grands. Les participants ont pour mission de résoudre 20 énigmes réparties à travers le mont Wetscott, un secteur de Montebello qui compte une cinquantaine de maisons en bois rond. Les véhicules électriques sont munis de iPad qui indiquent le chemin à emprunter et révèlent des secrets de ce merveilleux secteur boisé imaginé à l'époque du Seignory Club. Les installations du Camp Explora sont d'ailleurs aménagées dans la plus haute maison de la montagne, construite en 1931. Le safari est d'une durée d'environ deuxheures. Des forfaits familiaux et des repas sont disponibles. Les quads peuvent accueillir jusqu'à quatre personnes, alors que les géokarts à énergie solaire ou électrique sont limités à trois passagers.

MAUVAIS TEMPS

Pour ceux qui veulent se sucrer le bec, l'entreprise ChocoMotive est ouverte tous les jours de la semaine, de 9h à 18h, en plein coeur de Montebello. Installée dans l'ancienne gare du village, cette chocolaterie artisanale est devenue en 2010 le premier Économusée en Outaouais. Les visiteurs ont l'occasion d'apprendre les rouages de la conception du chocolat. Les artisans travaillent sur place afin de fabriquer le meilleur chocolat possible, tout ça devant public. Il est possible de visiter les lieux gratuitement de façon autonome ou encore de réserver pour une présentation et une dégustation.

L'exposition Animaux à corps ouvert... (Courtoisie) - image 9.0

Agrandir

L'exposition Animaux à corps ouvert

Courtoisie

Les idées de Guillaume St-Hilaire

BEAU TEMPS

Véritable trésor naturel situé à quelques pas de la ville, le parc de la Gatineau compte quelque 165 kilomètres de sentiers pour les petits et grands randonneurs. Et pour ceux qui désirent faire travailler leur tête en même temps que leurs pieds, sept de ces trajets comptent des panneaux d'interprétation, dont le sentier du Lac-Pink. Ce dernier, long de 2,5 km, permet d'admirer le lac - un plan d'eau unique en son genre -, les falaises qui l'entourent et les forêts denses des environs. Une partie de ce sentier est d'ailleurs accessible aux fauteuils roulants.

MAUVAIS TEMPS

Pour satisfaire les jeunes curieux - au coeur solide, il faut le dire - lors des jours plus gris, direction Musée canadien de la nature pour une leçon d'anatomie. Jusqu'au 20 septembre, l'institution de la rue McLeod présente Animaux à corps ouvert. En première au Canada, l'exposition permet de voir petites et grandes bêtes sous un angle inhabituel: dans l'intimité de leur corps mis à nu, préservés grâce à un procédé nommé plastination. Au programme: des faits étonnants pour toute la famille, comme les prouesses dont est capable une langue de girafe...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer