Les bourdons souffrent des changements climatiques

«Les pollinisateurs (comme les bourdons) sont essentiels à... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

«Les pollinisateurs (comme les bourdons) sont essentiels à la sécurité alimentaire et à notre économie, et ces dernières seront affectées par leur perte généralisée», a souligné le professeur Kerr.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Un lien étroit existe entre les changements climatiques et le déclin rapide de la population de bourdons, révèlent les travaux d'une équipe de chercheurs dirigée par un professeur de l'Université d'Ottawa.

Les bourdons sont des pollinisateurs essentiels pour la reproduction de nombreux végétaux en Amérique du Nord et en Europe. La chute accélérée de leur nombre pourrait donc être lourde de conséquences pour l'économie et la sécurité alimentaire des deux continents.

L'étude publiée dans la revue Science a été dévoilée en grande première à l'Université d'Ottawa, en présence de l'équipe canadienne d'universitaires impliqués.

«Les pollinisateurs sont essentiels à la sécurité alimentaire et à notre économie, et ces dernières seront affectées par la perte généralisée de pollinisateurs en raison des changements climatiques. Nous devons trouver la façon d'améliorer l'avenir des pollinisateurs à une échelle continentale, mais avant tout, nous devons commencer à prendre des mesures sévères pour ralentir les changements climatiques», a expliqué le professeur Jeremy Kerr, du département de biologie de l'Université d'Ottawa, à la tête de l'équipe de recherche.

Comme d'autres pollinisateurs, les bourdons jouent un rôle déterminant dans la production alimentaire, puisqu'ils permettent la reproduction des végétaux et améliorent la production de plusieurs aliments, comme les tomates, les poivrons et de nombreux fruits.

Des observations réalisées sur plus de 110 ans

Cette vaste étude internationale s'appuie sur quelque 423 000 observations géoréférencées sur 67 espèces de bourdons, réalisées sur plus de 110 ans, dans l'ensemble de l'Europe et de l'Amérique du Nord.

Des études précédentes sur d'autres espèces, réalisées à une moindre échelle, avaient auparavant établi qu'ils se déplaçaient vers le nord à mesure que le climat se réchauffait.

Toutefois, l'étude de l'équipe du professeur Kerr arrive à de nouvelles conclusions: les bourdons ne se relocalisent pas et perdent du terrain, disparaissant de vastes régions en raison d'un réchauffement rapide à l'échelle continentale.

L'étude a également permis de découvrir un nouveau mécanisme biologique expliquant comment les espèces répondent aux changements en fonction de leur passé.

Le territoire couvert par les bourdons au sud de l'Europe et de l'Amérique du Nord a ainsi diminué de près de 300 kilomètres, nous apprend l'étude.

Au Canada, on parle d'un territoire de 50 à 75 kilomètres, particulièrement dans les régions du sud de l'Ontario. Certaines régions de l'Ouest canadien sont également touchées, mais la situation serait pire en Europe.

«L'ampleur et le rythme de ces pertes sont sans précédent. Nous devons établir de nouvelles stratégies pour aider ces espèces à résister aux effets de l'activité humaine sur le climat, peut-être en les aidant à passer dans des zones nordiques», a indiqué le professeur Kerr.

Ce dernier a insisté sur les efforts immédiats qui doivent être faits par les différents paliers de gouvernement pour contrer ce déclin. « Nous allons faire des téléphones, mais c'est évident que les gouvernements doivent agir rapidement », soutient le chercheur.

Selon le Dr Laurence Packer, professeur de biologie de l'Université York, les citoyens peuvent faire leur part en plantant des variétés de plantes et de fleurs, qui vont attirer davantage de bourdons et favoriser leur reproduction.

L'usage de certains pesticides n'était pas directement mis en cause par cette étude.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer