La Saint-Jean célébrée toute la journée

L'animation d'époque était notamment au rendez-vous, mercredi au... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

L'animation d'époque était notamment au rendez-vous, mercredi au parc Fontaine.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rien n'a été laissé au hasard dans le Vieux-Hull, cette année, pour les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste. La fête a commencé dès la matinée et s'est poursuivie jusqu'à la nuit.

Les différentes organisations présentes dans le quartier ont coordonné leurs efforts pour offrir une programmation complémentaire. L'église Notre-Dame-de-l'Île a lancé les activités à 11h, l'Association des résidents de l'Île de Hull (ARIH) a pris le relais en après-midi au parc Fontaine et Vision Centre-Ville a complété le tout en soirée.

«La paroisse voulait organiser une activité, on a commencé plus tard pour leur faire la place. On a pris l'après-midi qui est notre meilleur moment de toute façon.», explique la présidente de l'ARIH, Marie-Ève Gratton.

La Grande tablée, autrefois organisée en partenariat avec Vision Centre-Ville, était laissée à l'ARIH cette année. Les deux organisations estimaient qu'il était préférable d'offrir une programmation différente pour la Fête nationale du Québec.

«L'ARIH voulait orienter ses activités davantage sur la famille, explique le directeur général de Vision Centre-Ville, Stefan Psenak. On les a rencontrés, et on s'est dit qu'on allait organiser le show du soir. Comme ça, il y en a pour tous les goûts, toute la journée. [...] Ce qu'on souhaite, c'est que ça se remplisse. Évidemment, il y a des événements ailleurs, mais on va avoir du monde.»

C'est ainsi que la rue Laval a accueilli sa P'tite Saint-Jean pour la première fois. Une scène installée à l'extrémité sud de la section piétonnière de cette rue a vu jouer Dylan Perron et Élixir de Gumbo, ainsi que les Irish Bastard, mercredi soir.

Pour ce qui est de la Grande tablée, la foule présente mercredi est venue confirmer le virage familial de l'événement alors que les enfants y étaient en grand nombre.

Encore et toujours une préoccupation de l'ARIH et de Vision Centre-Ville, ces initiatives ont également comme objectif de créer de l'animation dans le centre-ville de Gatineau. 

Pour M. Psenak, cette animation vient par la récurrence. Il estime qu'à force de créer des rendez-vous, de les répéter d'année en année, le Vieux-Hull pourra finalement se targuer d'être un lieu vivant.

En attendant, l'ARIH et Vision Centre-Ville se réjouissent d'avoir pu rassembler quelques centaines de personnes, tout en profitant d'une rare Saint-Jean-Baptiste sous le soleil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer