La force de l'engagement

Nadia Bélair, Émilie Graveline, Pierre Luc Graveline, Gabriel... (Martin Roy)

Agrandir

Nadia Bélair, Émilie Graveline, Pierre Luc Graveline, Gabriel Vallée, Maude Fecteau et Michel Turcotte ont notamment été récompensés.

Martin Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La crème de l'Outaouais en matière d'engagement en milieu scolaire a été honorée, vendredi, dans le cadre du gala Forces Avenir.

Les finalistes, ces enseignants et ces élèves au dévouement sans bornes, ont été présentés au public par LeDroit et Radio-Canada au cours des derniers mois. Parmi ces finalistes, des lauréats devaient être choisis pour participer à la grande finale provinciale qui aura lieu à Québec, en octobre.

Dans la catégorie du « Projet engagé », ce sont trois étudiants de l'école secondaire Sieur-de-Coulonge qui se sont démarqués. Nadia Bélair, Pier-Luc Graveline et Émilie Graveline ont ni plus ni moins sauvé l'aréna de leur village grâce au projet « Vive la joie des villageois ».

Au cours des trois dernières années, les amis ont multiplié les heures de bénévolat à la cantine du Centre récréatif de Fort-Coulonge, qui se trouvait au bord de la faillite. Les trois adolescents ont géré de A à Z le casse-croûte le temps que la direction de l'aréna remette de l'ordre dans ses finances.

« C'est le seul établissement où on peut vraiment se réunir comme communauté », affirme Émilie Graveline pour expliquer ce qui a motivé cette action.

De son côté, l'enseignant de la Polyvalente L'Érablière, Michel Turcotte, a reçu le prix du « Personnel engagé ».

En plus de multiples implications à l'école, notamment l'organisation de voyages pour les élèves, M. Turcotte a invité ses élèves à suivre sa remise en forme au quotidien grâce à l'émission « Maigrir pour gagner » diffusée à Canal Vie.

« On a un gros impact sur la réussite de l'élève. S'il sent qu'on est passionné, ça va avoir un gros impact sur la volonté de l'élève de rester en cours, de réussir et se dépasser. [...] C'est vraiment l'idée d'être un modèle, de prôner par l'exemple. »

Persévérance scolaire

Maude Fecteau, de l'école secondaire de l'Île, a quant à elle reçu le prix « Élève engagé ». L'élève de secondaire 5 est impliquée dans de nombreux projets, or, c'est pour sa plus importante réalisation qu'on lui a décerné le prix, hier.

La jeune femme a mis sur pied un projet - et a obtenu le financement nécessaire auprès de la Table jeunesse Outaouais - pour obtenir des abreuvoirs adaptés aux gourdes d'eau. Ainsi, l'école secondaire de l'Île a sauvé 12 000 bouteilles de plastique cette année. Les bouteilles restantes seront utilisées pour une oeuvre d'art conçue par des élèves de l'établissement.

Le gala s'est conclu par la remise du prix « Élève persévérant » à Gabriel Vallée de l'école secondaire Louis-Joseph-Papineau.

Le jeune homme a connu des moments difficiles au début de son parcours au secondaire, devant être envoyé à deux reprises dans des classes adaptées pour les élèves avec des troubles de comportement.

Une série d'heureux événements, dont la rencontre de sa petite amie, Nora, lui a permis de sortir de sa coquille et d'obtenir des résultats scolaires dignes de son plein potentiel. Tout cela en étant l'un des élèves les plus engagés de son école.

« Il ne faut jamais abandonner, même si c'est difficile. Il faut prendre toutes les opportunités de s'impliquer, ça nous permet de rencontrer des gens qui peuvent nous ouvrir des portes, nous aider à trouver le droit chemin. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer