La capitale prend des couleurs

Le Festival canadien des tulipes, qui s'étirera jusqu'au... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le Festival canadien des tulipes, qui s'étirera jusqu'au 18 mai, a été lancé hier alors qu'une chaleur estivale régnait sur la région de la capitale fédérale.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La capitale nationale prend des couleurs. Le printemps est évidemment synonyme de tulipes à Ottawa et Gatineau, et celles-ci sont officiellement arrivées.

Depuis hier, alors que le mercure a franchi la barre des 30 °C, près d'un million de tulipes d'une centaine de variétés accueillent les passants sur la colline du Parlement, dans les parcs Jacques-Cartier et des Commissaires, ainsi qu'aux abords du boulevard de la Confédération, du canal Rideau et de sentiers panoramiques de la capitale.

«Le don annuel de tulipes des Pays-Bas est une tradition vieille de 70 ans. Les tulipes contribuent à définir le caractère de la capitale. Elles sont devenues le symbole de l'amitié durable entre le Canada et les Pays-Bas», a déclaré, hier, le premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale, Mark Kristmanson.

Le 63e Festival canadien des tulipes s'est ouvert du même coup, avec le concert du SRO Big Band et de présentation de feux d'artifice près du lac Dow. Le festival a également lancé ses activités avec, en tête, la thématique de la commémoration.

La présence de tulipes dans la capitale canadienne est étroitement liée à la Seconde Guerre mondiale. Comme par hasard, il s'agissait hier du 70e anniversaire de la capitulation des nazis. Les Pays-Bas envoient également des tulipes au Canada depuis sept décennies, cette année.

Tradition depuis 1945

À l'époque, les Néerlandais avaient envoyé 100000 bulbes de tulipes pour remercier les soldats canadiens dans leur participation dans la libération de leur pays. Le Canada avait également hébergé la princesse Juliana durant la guerre. Le Parlement avait adopté une loi spéciale pour déclarer sa chambre à l'hôpital Civic d'Ottawa, territoire hollandais, pour assurer la citoyenneté hollandaise du bébé.

Par ailleurs, aujourd'hui, les visiteurs du parc de la reine-Juliana pourront assister à un camp d'interprétation de la Seconde Guerre mondiale avec de l'équipement militaire d'époque.

À noter également que, comme c'était le cas hier soir, des rues seront fermées de 20h30 à 22h30 aux alentours du lac Dow en raison des feux d'artifice. La promenade Reine-Élizabeth sera fermée entre la rue Bank et la promenade Prince-de-Galles, tandis que la promenade Colonel By sera inaccessible aux automobilistes entre la rue Bronson et le chemin Hog's Back.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer