De la «musique gourmande» au prochain Festibière de Gatineau

Après avoir ouvert leurs portes à la musique... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Après avoir ouvert leurs portes à la musique l'an dernier, les organisateurs du festival ont voulu renouveler l'expérience. «C'est une demande qu'on a eue du public et de nos festivaliers. C'est aussi ajouter une plus-value au festival», explique Michael O'Farrel, directeur général du Festibière.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mama Afou

Collaboration spéciale

Le Droit

Le cinquième Festibière de Gatineau proposera une programmation musicale qui va brasser.

Plusieurs artistes de renommée, tels que le chanteur Karim Ouellet, le groupe Misteur Valaire et les Torontois de Down With Webster, viendront faire danser les festivaliers au parc Jacques-Cartier, du 29 au 31 mai prochain.

Après avoir ouvert leurs portes à la musique l'an dernier, les organisateurs du festival ont voulu renouveler l'expérience. «C'est une demande qu'on a eue du public et de nos festivaliers. C'est aussi ajouter une plus-value au festival; pas seulement offrir une dégustation de bière et de bouffe gourmande, mais aussi de la musique gourmande», explique Michael O'Farrel, directeur général du Festibière.

Placé sous le thème du Québec, paradis de la bière, le festival soulignera le rôle qu'ont joué les microbrasseries dans le développement économique de la Belle Province. «On veut mettre en valeur le savoir-faire québécois et comment le regroupement des petites microbrasseries a permis à cette petite industrie de prendre de l'expansion partout au Québec», affirme le biérologue et président du Festibière, Mario D'Eer.

Ainsi, c'est près de 40 microbrasseries, cidreries et vignobles qui seront présents sur le site du Festibière, cette année.

Expansion vers le nord

Le festival, qui connaît une notoriété grandissante depuis sa première édition en 2011, a attiré près de 38000 festivaliers l'an passé. Les organisateurs ont d'ailleurs exporté le concept à Ottawa en organisant la première édition du Winter Brew Fest, en février dernier.

Le cofondateur du festival, Alex Van Dieren, a annoncé que le Festibière n'allait pas en rester là. Une première édition du Festibière aura lieu à Rouyn-Noranda en juin prochain, tandis que d'autres régions apparaissent à l'écran radar. «On va faire des visites prochainement dans d'autres régions que je ne peux nommer pour l'instant. C'est une façon pour nous de faire voyager l'Outaouais à travers le Festibière, qui est bel et bien né ici», souligne Alex Van Dieren.

Interrogés sur un probable déménagement du festival dans le futur, en raison des Mosaïcultures qui auront lieu en 2017 au parc Jacques-Cartier, les organisateurs ont affirmé qu'ils étaient en train de discuter avec la Ville de Gatineau et la Commission de la capitale nationale, pour voir les différentes options qui s'offrent à eux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer