L'Ordre de la Pléiade pour Ernest Côté

Ernest Côté... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Ernest Côté

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La lieutenante-gouverneure de l'Ontario, Elizabeth Dowdeswell, a remis les médailles de l'Ordre de la Pléiade à six Franco-Ontariens, hier soir, incluant le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale Ernest Côté qui a reçu le prix à titre posthume.

M. Côté, décédé en février à l'âge de 101 ans, était très flatté de cette reconnaissance, selon sa fille, Denise. Avant de mourir, il avait insisté pour que ses enfants le représentent lors de la cérémonie s'il ne pouvait s'y rendre lui-même.

«C'était un honneur pour lui, indique Mme Côté. Il s'est battu longtemps pour la cause de la francophonie en Ontario, alors c'était important pour lui.»

Lyse Lamothe (Sudbury), Nicole Larocque (Tecumseh), Didier Marotte (Amherstburg) et Bettina Setton (Thornhill) ont également été honorés, hier. Tout comme Sébastien Lorquet, associé de la firme Fasken Martineau, à Ottawa.

«Évidemment, on ne s'implique jamais pour ça, mais c'était un honneur. C'était un bel événement, j'ai aimé pouvoir rencontrer des gens qui s'impliquent dans leur communauté, partout en province», indique M. Lorquet.

Ce dernier a été honoré pour son travail dans divers organismes franco-ontariens, mais plus particulièrement au sein de l'organisation du Festival franco-ontarien. Il a été président du conseil d'administration de l'événement de 2007 à 2013, à un moment où l'avenir du festival était quelque peu incertain.

«C'était important pour ma famille, pour mes enfants de savoir que le festival ne mourrait pas. On s'est impliqué au conseil d'administration, ç'a été la solution.»

Jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer