Célébrations sur la rue du Couvent

La nouvelle église pourrait bien être une bénédiction... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

La nouvelle église pourrait bien être une bénédiction pour la paroisse Saint-Paul. Le chantier a permis de moderniser les installations.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Près de six ans après l'incendie criminel qui l'a ravagé, les chrétiens du secteur Aylmer ont récemment retrouvé leur principal lieu de rassemblement: l'église Saint-Paul. Le conseil de fabrique organisait un rassemblement, vendredi soir, pour remercier les artisans de la reconstruction de ce lieu de culte.

Ce brasier avait fait bien plus que de détruire un bâtiment, il avait été à la source de nombreux débats et de faux espoirs. Mais pour la fabrique de l'église Saint-Paul, le passé, c'est le passé. Aujourd'hui, ils sont tout simplement heureux de retrouver une église.

«Vous savez, des églises, aujourd'hui, on n'en construit plus. On les ferme d'habitude», souligne la porte-parole de la fabrique, Denise Chamberland.

«Ce n'est pas la même église, c'est certain, poursuit Mme Chamberland. C'est la quatrième fin de semaine qu'on a la messe ici et les commentaires sont positifs. Je pense que les gens sont simplement contents de retrouver leur chez eux.»

Cette nouvelle église pourrait bien être une bénédiction pour la paroisse Saint-Paul. Le chantier a permis de moderniser les installations. La salle principale, où la messe est prononcée, peut être rapidement transformée en salle de spectacle. Le bâtiment héberge également une salle communautaire qui peut accueillir jusqu'à 200 personnes.

Selon Denise Chamberland, ces nouveautés permettront à la paroisse de diversifier ses revenus en louant les salles à l'occasion.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités ont été intégrées à l'église, malgré un budget plutôt limité. Mme Chamberland affirme que la firme responsable du chantier, Ed Brunet et associés, a réalisé du bon travail pour faire le maximum avec les sommes dont disposait la paroisse.

Le passé, c'est le passé, mais pas complètement non plus. Le nouveau bâtiment est aussi équipé de caméras de surveillance, d'un système d'alarme et de gicleurs. Si un quatrième incendie devait frapper l'église Saint-Paul, il causerait, heureusement, moins de dommages que le dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer