«Portrait sombre» au Carrefour jeunesse emploi de l'Outaouais

Le Carrefour jeunesse emploi (CJE) de l'Outaouais dresse un «portrait sombre»... (Archives LeDroit)

Agrandir

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Carrefour jeunesse emploi (CJE) de l'Outaouais dresse un «portrait sombre» de l'impact qu'auront les coupures gouvernementales à compter d'aujourd'hui.

Le CJE déplore que de jeunes adultes soient désormais «exclus», puisque les prestataires de l'aide sociale et de l'assurance-emploi représentent maintenant la clientèle devant être priorisée.

Selon la directrice générale du CJE de l'Outaouais, Martine Morissette, plus de 900 jeunes adultes ne peuvent plus être accompagnés dans leurs démarches en raison de la réorganisation imposée par Québec.

Le service de recherche d'emploi pour les étudiants et le service de démarrage d'entreprise font partie des programmes qui ne peuvent plus être offerts par le CJE de l'Outaouais.

L'organisme a d'ailleurs modifié le message d'accueil de sa ligne téléphonique pour signaler à la population que des services ont été coupés en raison de décisions gouvernementales.

Plus de détails dans LeDroit du 2 avril 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer