Dégât d'eau au Centre de pédiatrie sociale de Gatineau

Employés et bénévoles ont mis la main à... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Employés et bénévoles ont mis la main à la pâte en fin de semaine afin de contribuer au nettoyage et de préparer la semaine. «On est en train de relocaliser toutes nos activités de groupe, parce qu'on ne peut pas se servir des toilettes, explique la Dre Bureau.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Trois refoulements d'égout survenus en autant de jours forcent le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (CPSG) à réorganiser ses activités le temps que des travaux de plomberie soient réalisés.

L'heure est au nettoyage et à la gestion des activités au CPSG. Après le premier refoulement d'égout survenu vendredi, deux autres ont eu lieu au cours de la fin de semaine. «On a perdu beaucoup de stock», se désole la Dre Anne-Marie Bureau.

Un plombier s'est rapidement présenté sur place, ainsi qu'une entreprise chargée de désinfecter les lieux. «Là, tout est sec, il n'y a plus d'eau et ça sent bon», a indiqué la Dre Bureau, lundi avant-midi. Le hic, c'est que tout indique qu'un tuyau situé sous la fondation est brisé. Des travaux doivent donc être entrepris sous peu afin de remplacer ce tuyau.

Employés et bénévoles ont mis la main à la pâte en fin de semaine afin de contribuer au nettoyage et de préparer la semaine. «On est en train de relocaliser toutes nos activités de groupe, parce qu'on ne peut pas se servir des toilettes, explique la Dre Bureau. On essaye de trouver des solutions pour garder une équipe ici sur place, on va vérifier si on peut utiliser les toilettes du marché, et on regarde pour organiser les activités au CVQ [Comité de vie de quartier] sur la rue Jean-René-Monette.»

La clinique médicale prévue ce lundi a pour sa part dû être annulée.

Des arrangements sont aussi faits pour les soupers normalement offerts dans les locaux du CPSG. «On a un donateur, Pierre Heafey, qui offre le souper au St-Hubert à nos enfants», se réjouit la Dre Bureau.

La Soupière de l'amitié de Gatineau, propriétaire de l'édifice abritant le CPSG, devrait savoir sous peu à quel moment les travaux auront lieu et combien de temps ils dureront.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer