Adieux émouvants à Jacob et Gabrielle

La mère des jumeaux, Éricka Cormier, était dévastée... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La mère des jumeaux, Éricka Cormier, était dévastée par les événements.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les émotions étaient vives, samedi, à l'école Le Tremplin du secteur Gatineau. Les proches et les amis des jumeaux Jacob et Gabrielle Rondeau leur ont rendu un dernier hommage après leur décès tragique.

Les deux jeunes adolescents ont rendu l'âme le soir du 22 février en raison des blessures qu'ils ont subies dans l'incendie de leur résidence du quartier Pointe-Gatineau, la veille. Un feu de cuisson était à l'origine du brasier qui a coûté la vie des deux enfants.

La mère, Éricka Cormier, a livré un hommage vibrant à «ses deux amours», durant lequel elle peinait à retenir ses larmes. Dans un message personnalisé, adressé à chacun de ses enfants, elle a affirmé que le plus difficile était de les perdre aussi subitement. Elle a également remercié les quatre frères et soeurs pour le soutien qu'ils lui apportent dans cette rude épreuve.

«Dans la plus grande tragédie de ma vie, vous vous êtes levés pour venir à mon secours. [...] Ça me donne la force de continuer, pour mes quatre autres enfants que j'adore.»

Le père, Pierre Rondeau, a quant à lui remercié son fils Jacob d'avoir veillé sur sa soeur jumelle jusqu'à la fin. Les deux enfants sont décédés en même temps au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario.

À propos de sa fille Gabrielle, M. Rondeau a soutenu qu'elle «était et sera toujours son rayon de soleil».

Leur grand frère Patrick et leur grande soeur Shanelle ont également rendu un vibrant hommage à leurs frère et soeur disparus. Ils ont tous deux exprimé leur stupeur devant la mort de Jacob et Gabrielle et qu'ils avaient de la difficulté à accepter leur départ.

À la fin de la cérémonie, les cendres des deux enfants ont été transportées à l'extérieur sous une arche de roses blanches, tenues vers le ciel par des proches et des membres de l'organisme les Anges du Coeur, qui est venu en aide à la famille au cours des dernières semaines.

Environ 200 personnes se sont massées dans l'école primaire Le Tremplin où les jumeaux Rondeau étudiaient. Pour venir en aide à la famille, la Commission scolaire des Draveurs a rendu disponible le gymnase de l'établissement.

Jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer