Le Festibière continue de voir grand

Michael Bruneau et Mark Landing au Brewfest d'hiver.... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Michael Bruneau et Mark Landing au Brewfest d'hiver.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'équipe du Festibière de Gatineau sortait quelque peu de sa zone de confort en organisant son premier événement en Ontario, le Brewfest d'hiver. Or, la participation importante rend l'organisation optimiste elle qui souhaite rapprocher les deux rives encore davantage au cours des prochaines années.

«C'est au-delà, encore une fois, de nos espérances, soutient Nicolas Cazelais, membre du comité organisateur. Ça confirme l'intérêt des gens pour les bières de microbrasserie.»

M. Cazelais ne le cache pas, l'équipe du Festibière de Gatineau craignait de trébucher avec le Brewfest d'hiver, notamment en raison du court délai dans lequel l'événement a été organisé. Les Ottaviens ont cependant répondu à l'appel en grand nombre.

Maintenant que c'est terminé, Nicolas Cazelais soutient que l'équipe se concentre à réaliser ses plus folles ambitions.

«Mario d'Eer (bièrologue et partenaire de M. Cazelais dans la microbrasserie Gainsbourg) le dit souvent, on est le paradis de la bière au Québec. On a accès aux bières du Québec et de l'Ontario. On est l'endroit au Québec où il y a le plus d'offre.»

C'est justement cette grande offre que le Festibière de Gatineau souhaite présenter dans ses événements futurs. Pour des questions de permis, plusieurs microbrasseries québécoises ou ontariennes ne peuvent vendre leurs produits dans la province voisine.

Nicolas Cazelais affirme plancher sur un concept de festival de bières qui aurait lieu simultanément à Gatineau et à Ottawa. Des navettes transporteraient alors les participants d'un site à l'autre, à leur guise, pour goûter tous les produits différents.

Cet événement pourrait avoir lieu au parc Major et au parc Jacques-Cartier. Ou encore sur les îles Chaudières, près des ponts Portages et Chaudières.

M. Cazelais précise cependant qu'il doit toujours obtenir les autorisations de partenaires comme la Commission de la capitale nationale, la Ville d'Ottawa, ainsi que Travaux publics et Services gouvernementaux Canada qui est propriétaire des ponts.

«La chose que je suis fier là-dedans pour notre équipe, c'est les retombées que ça a pour l'industrie. [...] Les gens qui ont des magasins de bières comme Broue-ha-ha à Gatineau nous le disent qu'après un événement de bière, [...] leurs ventes augmentent d'année en année. Ça fidélise les gens envers les produits du terroir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer