Éconologis n'est plus disponible en Outaouais

Selon les besoins identifiés, un technicien pourra installer... (Archives)

Agrandir

Selon les besoins identifiés, un technicien pourra installer des coupe-froid au bas des portes.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les ménages à faible revenu de l'Outaouais n'ont plus accès, depuis près de deux ans, à un programme gouvernemental qui leur permettait de réaliser des gains énergétiques tout à fait gratuitement.

Le programme Éconologis, piloté par le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) du Québec, permet aux familles à faible revenu de recevoir la visite d'un conseiller en efficacité énergétique, qui fournit certaines astuces en plus de procéder à divers petits travaux tels que le calfeutrage de fenêtres ou l'installation de coupe-froid au bas des portes. Les foyers visités peuvent également être admissibles à l'installation de thermostats électriques, et ce tout à fait gratuitement.

Offert dans une douzaine de régions du Québec à l'heure actuelle, le programme n'est toutefois plus disponible en Outaouais, et ce depuis «à peu près deux ans», a fait savoir le porte-parole du MERN, Nicolas Bégin.

«On a essayé par la suite de trouver quelqu'un, mais malheureusement, ça n'a pas porté fruit.»

- Nicolas Bégin

«Lors du dernier appel d'offres qui avait été lancé par le ministère, il n'y avait eu aucune soumission pour offrir le service dans la région de l'Outaouais, a-t-il expliqué. [...] On a essayé par la suite de trouver quelqu'un, mais malheureusement, ça n'a pas porté fruit.»

Le MERN prend tout de même en note les noms des résidents de l'Outaouais souhaitant recevoir les services offerts par Éconologis. Une centaine de personnes de la région ont déjà signalé leur intérêt au ministère. Un appel d'offres doit être lancé «dans les prochaines semaines» afin de trouver un nouveau mandataire pour offrir le programme en Outaouais.

L'Association coopérative d'économie familiale de l'Outaouais (ACEFO) a déjà été le mandataire du programme dans la région. Selon la conseillère budgétaire de l'organisme, Catherine Bechdolff, la dernière demande présentée au ministère pour Éconologis n'avait pas été retenue. Mme Bechdolff précise qu'environ 200 ménages de la région recevaient chaque année des services grâce à ce programme, qui a également été offert pendant un certain temps aux résidents de l'Outaouais par un organisme d'une autre région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer