Le modélisme, une passion qui se transmet

Bricoleurs et collectionneurs se sont rassemblés ce week-end pour leur... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Bricoleurs et collectionneurs se sont rassemblés ce week-end pour leur événement annuel, à Gatineau.

Que ce soit pour exposer ou vendre les objets qu'ils recueillent depuis des années - des épinglettes aux jeux de société, en passant par les maquettes -, ils étaient nombreux au Festival du passe-temps et du modélisme. L'événement se tenait pour une 14e fois, ce week-end, au concessionnaire Mont-Bleu Ford du boulevard Maloney.

Les modèles réduits d'avions, de bateaux et de voitures ont envahi l'endroit. Mais les trains miniatures demeuraient l'attraction principale, et des dizaines de petits wagons étaient en marche partout dans la salle d'exposition.

Fait à partir de blocs Lego, celui de la famille Maisonneuve était en place, discrètement, au fond de la salle.

La passion du modélisme traverse les générations dans cette famille: Roch Maisonneuve a eu la piqûre à l'enfance, et il la transmet aujourd'hui à ses trois neveux.

«Chaque année, on augmente notre réseau. Les enfants ont plus de blocs, plus d'imagination, plus de possibilités d'inventer des choses. Je suis là pour les aider, les assister et jouer avec eux. C'est un passe-temps pour tous les âges», explique-t-il.

Robert Maisonneuve - retraité après 49 ans au Droit - observe la scène avec fierté. Des cadeaux de Noël offerts à son fils Roch, alors qu'il était enfant, ont donné naissance à cette passion. Il se réjouit de voir que cette activité garde sa famille proche après tant d'années.

«Chaque année, en dessous du sapin de Noël, [les enfants] ont chacun un train», explique l'heureux grand-père.

Jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer