L'hiver continue de se faire sentir

Depuis hier après-midi, la région de la capitale... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Depuis hier après-midi, la région de la capitale nationale est sous le coup d'un avertissement de froid extrême. Le mercure sera à la baisse aujourd'hui et plongera sous la barre des -20 degrés C cet après-midi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ceux qui détestent l'hiver devront prendre leur mal en patience, alors que la vague de froid polaire qui sévit sur tout l'est du pays atteindra son apogée dans les prochaines heures. La nuit prochaine, la température ressentie devrait varier entre -36 et -38°C.

Depuis hier après-midi, la région de la capitale nationale est sous le coup d'un avertissement de froid extrême émis par Environnement Canada. Le mercure sera à la baisse aujourd'hui et plongera sous la barre des -20°C cet après-midi. Avec les rafales de vent qui souffleront jusqu'à 60 km/h, la température ressentie sera de -35, prévoient les météorologues. La matinée de demain sera l'une des plus glaciales jusqu'ici cette saison alors qu'aux aurores, le thermomètre devrait indiquer -30°C.

Cet épisode de froid arctique pourrait persister au total de six à sept jours, selon Environnement Canada. D'ici dimanche, les maximums oscilleront entre -14 et -8°C dans la région, alors que les normales de saison sont de -6°C le jour. Aucune accumulation de neige notable n'est par ailleurs prévue.

Hier matin, à l'occasion du retour du congé des Fêtes, le temps glacial a causé bien des maux de tête à plusieurs parents d'écoliers de la commission scolaire des Draveurs, à Gatineau. Bon nombre d'autobus n'ont pu démarrer à temps en raison d'un bris électrique survenu au cours de la nuit précédente, ce qui a occasionné d'importants retards. À Ottawa, plusieurs autobus ont également connu des problèmes mécaniques.

Santé publique Ottawa (SPO) a émis un avertissement de risque d'engelures afin d'inciter les résidents à prendre les précautions nécessaires avant de sortir à l'extérieur. Cet avis est émis lorsqu'un refroidissement éolien d'au moins -35°C est prévu dans la capitale.

Dans ces conditions, la peau exposée peut geler en moins de 10 minutes. Les risques d'hypothermie augmentent également pour les personnes qui restent dehors pendant de longues périodes et qui ne sont pas protégées adéquatement. Une surexposition au froid peut entraîner des traumatismes graves et même la mort. Les enfants, les personnes âgées, les personnes ayant une mauvaise circulation sanguine ainsi que les sans-abri sont particulièrement vulnérables au temps froid. Les résidents qui s'inquiètent de la situation d'un sans-abri sont invités à téléphoner au 3-1-1.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer