Les nouveautés couleront à flots

Les amateurs de bière pourront se réchauffer autour... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Les amateurs de bière pourront se réchauffer autour du feu de joie en se laissant emporter par les rythmes des chansonniers.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le quatrième Festibière d'hiver se déroulera sous le signe de la nouveauté. Houblon, nourriture, musique, festivités, et bières de l'Ontario seront au rendez-vous au Musée canadien de l'histoire les 30 et 31 janvier prochain.

À ses débuts, le Festibière d'hiver se voulait un événement de marketing afin que les festivaliers n'oublient pas l'édition estivale. Victime de son succès dès la première année, l'organisation a décidé de réinventer le concept hivernal d'année en année.

«En quatre ans le Festibière d'hiver a explosé, se réjouit Alex Van Dieren, cofondateur de l'événement. Le mot qui décrit le mieux l'édition hivernale c'est rassembleur. L'hiver les gens sentent le besoin de socialiser. On vient cocooner en masse et c'est très chaleureux.»

Pour la première fois depuis 2012, le Festibière d'hiver proposera une sélection de bières de l'Ontario. La microbrasserie Beau's All Natural Brewing Company présentera ses bières aux dégustateurs. La microbrasserie de Vankleek Hill offrira d'ailleurs ses produits partout au Québec dès février prochain.

Côté ambiance, l'organisation du Festibière a porté une attention particulière aux commentaires émis l'an dernier. Les festivaliers ont été nombreux à demander le retour d'une programmation musicale. Les amateurs de bière auront la chance d'entendre des groupes locaux, dont les noms seront dévoilés sous peu, et de se réchauffer autour du feu de joie en se laissant emporter par les rythmes des chansonniers.

Libre-service et infusions

Une zone libre-service sera érigée à l'intérieur du musée où les visiteurs verseront eux-mêmes le houblon dans leur verre. Les mordus de saveur pourront quant à eux se régaler de bières infusées de houblon, d'épices, de fruits ou d'autres assaisonnements à l'aide du dispositif d'infusion Randall.

La nourriture aura aussi une place de choix au cours de la fin de semaine. Le chef exécutif de Distinction par Sodexo, Martin de Board, proposera une variété de plats passant du poulet à la pizza sans oublier la poutine au bacon doublement fumé et le cochon braisé à la bière.

L'hiver dernier, près de 12000 épicuriens ont foulé le site du Musée canadien de l'histoire et l'organisation s'attend à en accueillir autant à la fin du mois de janvier. En tout, 25 microbrasseries viendront offrir près de 150 bières.

«L'été c'est plus une ambiance familiale. En hiver on fait un virage à 180 degrés. On offre une ambiance de lounge urbain ouvert de 17h à 2h du matin», souligne Michael O'Farrell, directeur général de l'événement.

Les billets au coût de 10$ et le verre officiel à 5$ sont disponibles dès maintenant sur le site festibiere.ca.

sbranch@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer