10000 $ pour fêter l'Halloween

Brian Thorn attend plus de 500 enfants, ce... (Patrick Woodbury,  LeDroit)

Agrandir

Brian Thorn attend plus de 500 enfants, ce soir, à sa résidence de la rue Dauphin, à Ottawa.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Soyez aux aguets, car super héros, princesses, sorcières et autres créatures envahiront les rues de la région de la capitale nationale en quête de friandises vendredi soir. Si pour certains, l'Halloween n'est qu'une fête parmi tant d'autres dans l'année, pour d'autres, c'est carrément presque une religion.

Parlez-en à la famille Thorn, dont la résidence de la rue Dauphin à Ottawa se transforme en véritable attraction touristique chaque 31 octobre depuis 2011.

Après quatre semaines et 50 heures de préparation pour les décorations ainsi que des dépenses de 1000 $ uniquement en bonbons, ce n'est pas un hasard si plus de 500 enfants costumés cogneront à leur porte dès le coucher du soleil.

Surnommé affectueusement « Candy Man » par les gens du quartier situé à un jet de pierre du Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario (CHEO), Brian Thorn affirme éprouver un plaisir fou à rendre sa demeure à la fois amusante pour les tout-petits et terrifiante pour les plus grands.

Des citrouilles géantes aux vampires en passant par les pierres tombales, les squelettes, les chats noirs, les araignées, les robots, l'éclairage ou le faux brouillard, l'Ottavien de 43 ans met le paquet sur son terrain pour impressionner. Il avoue d'ailleurs sans gêne avoir dépensé la rondelette somme de 10 000 $ pour célébrer l'Halloween. La facture d'électricité, elle, avoisine les 800 $ pour le mois d'octobre seulement.

« La première année, on a eu 50 enfants, l'année suivante 100 et l'an dernier environ 520. Ça ne fait que prendre de l'ampleur, soutient le père de trois enfants âgés de 10 à 19 ans. Je peux me le permettre financièrement, alors moi, si ça peut mettre un sourire dans le visage des enfants, ça me rend heureux. »

Celui qui se déguisera en clown vendredi soir est même ouvert aux suggestions des tout-petits pour son décor. À preuve, à la suite d'une demande spéciale, il a confectionné une araignée de trois mètres de diamètre cette année.

Et n'allez pas croire que la demeure des Thorn passe inaperçue quand arrive le temps de Noël, bien au contraire. Après quatre à six semaines de travail, elle est décorée d'un impressionnant total de... 20 000 lumières.

Selon Statistique Canada, des dépenses de 381 millions $ en bonbons, confiseries et grignotines ont été enregistrées en octobre 2013. La tranche d'âge des 18-34 ans est la plus susceptible de fêter Halloween, avec en moyenne 75 $ de dépenses par personne.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer