Un froid glacial dans la capitale

Le froid mordant qui sévit depuis quelques jours... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le froid mordant qui sévit depuis quelques jours est sur toutes les lèvres ce mercredi dans la région de la capitale fédérale, alors que la température ressentie est descendue jusqu'à -40 degrés Celsius en matinée.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partager

Le froid mordant qui sévit depuis quelques jours est sur toutes les lèvres ce mercredi dans la région de la capitale fédérale, alors que la température ressentie est descendue jusqu'à -40 degrés Celsius en matinée. Près de 2500 abonnés d'Hydro-Québec ont été privés de courant en matinée en Outaouais, et quelques écoles ont dû fermer leurs portes.

Un avertissement de refroidissement éolien a d'ailleurs été émis par Environnement Canada, qui parle d'«une masse d'air arctique» installée sur l'Ontario. La combinaison de la température et des vents occasionne ainsi un refroidissement éolien élevé ce mercredi.

«Les conditions s'amélioreront plus tard ce [mercredi] matin lorsque les vents faibliront et que les températures augmenteront, indique Environnement Canada. Toutefois, des conditions semblables sont attendues de nouveau cette nuit et jeudi matin.»

Le mercure est descendu jusqu'à -28°C en matinée mercredi à Ottawa, avec une pointe de refroidissement éolien de -40°C à 8h. Le maximum prévu pour la journée est de -22°C. Le record de la température la plus basse enregistrée pour un 23 janvier remonte à 1976, alors qu'il avait fait -31,7°C, sans tenir compte du refroidissement éolien.

À 9h, Hydro-Québec rapportait 2438 abonnés privés d'électricité. Plus de la moitié d'entre eux se trouvaient dans la municipalité régionale de comté de la Vallée-de-la-Gatineau. La situation était rétablie presque partout, alors que seuls 60 abonnés de la région étaient toujours privés de courant à 11h.

Une panne d'électricité force aussi la fermeture de la station de ski Camp Fortune, à Chelsea.

En Haute-Gatineau, la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais a suspendu les cours dans le nord de son territoire. Les élèves du primaire et du secondaire des écoles de Montcerf-Lytton, Bois-Franc et Grand-Remous ont donc congé en raison du froid extrême.

Plus de détails dans l'édition papier du 24 janvier ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer