L'incendie sur Saint-René pourrait être d'origine criminelle

Des pompiers ont découvert des indices dans les... (PATRICK WOODBURY, LeDroit)

Agrandir

Des pompiers ont découvert des indices dans les décombres de l'édifice du 683, boulevard Saint-René Est, soutenant l'hypothèse d'un incendie criminel. L'enquête doit se poursuivre aujourd'hui.

PATRICK WOODBURY, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Daniel LeBlanc

L'incendie qui a complètement détruit un bâtiment de l'entreprise D & R Maintenance Solutions, à Gatineau, mardi soir, pourrait être d'origine criminelle.

Des enquêteurs de la police de Gatineau continuent à passer au peigne fin les décombres du 683, boulevard Saint-René Est, aujourd'hui, après que les pompiers eurent trouvé des indices leur laissant croire à une main criminelle. Des policiers ont fait le guet près du bâtiment incendié toute la nuit. L'enquête doit se poursuivre au petit jour.

Des passants ayant aperçu de la fumée ont sonné l'alarme vers 20h20, mardi. Les flammes s'attaquaient déjà à la structure de l'édifice à l'arrivée des pompiers, quelques minutes plus tard. Des bonbonnes de propane et de l'équipement de soudure se trouvant dans le garage de l'immeuble auraient compliqué la tâche aux pompiers.

Personne n'a été blessé et aucune évacuation n'a été nécessaire dans le secteur industriel.

L'entreprise D & R, qui exploite entre autres un service de déneigement, a vu une partie de son parc de camions endommagé. « Ça commence très mal l'année », a laissé tomber le propriétaire Danny Hall au Droit sur les lieux du sinistre, hier. Les dommages se chiffrent facilement à près d'un million $, selon l'entrepreneur.

M. Hall a l'intention de se relever rapidement les manches. Son entreprise dispose d'une solution de rechange. Elle pourra établir ses pénates tout près dans un immeuble situé au 712, Saint-René Est, qu'elle avait acquis et prévoyait en faire la location. Il s'agirait d'une solution temporaire, le temps que le bâtiment incendié soit

reconstruit.

D & R Maintenance Solutions compte une quarantaine d'employés. Aucune mise à pied ne serait envisagée dans l'immédiat. L'entreprise a pignon sur rue à Gatineau depuis dix ans et possède aussi des bureaux sur la rive ontarienne.

Avec François Pierre Dufault

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer