Que faire cette semaine dans la région

Partager

La région regorge d'activités pour toute la famille. Cette année, les amoureux de plein air comme
les citadins seront servis, grâce à la générosité de dame Nature. LeDroit vous propose quelques activités à faire durant le long congé bien mérité.

De la Glisse et du toboggan

Dame Nature a eu l'élégance d'étaler son long manteau blanc juste à temps pour le long congé des Fêtes. Il serait dommage de ne pas en profiter, et gratuitement en plus ! La région compte de nombreux sites de glisse. Sortez luges, toboggan et traîneaux, pendant que les conditions météorologiques le permettent. À Gatineau, près de 15 sites sont actuellement ouverts. La Ville d'Ottawa en compte présentement une cinquantaine qui sont accessibles. Tous les détails sont disponibles au www.ottawa.ca et au www.gatineau.ca.

Du Patin...

La plupart des patinoires extérieures de la région sont encore en préparation. Mais ceux qui souhaitent chausser leurs patins fraîchement déballés peuvent toutefois le faire dans l'un des nombreux arénas ouverts au grand public. Consultez le www.gatineau.ca ou le www.ottawa.ca pour connaître l'emplacement et l'horaire des sessions de patin libre. Le port du casque est obligatoire pour les enfants âgés de 6 ans et moins et est fortement recommandé pour les débutants. L'utilisation d'une poussette, d'un fauteuil roulant ou d'un traîneau (luge) est interdite. À Gatineau, l'entrée est gratuite pour les détenteurs de la carte Accès Gatineau. Les adultes non abonnés devront débourser 8 $ par période ; les enfants et les aînés, 4 $. Ceux qui préfèrent le grand air peuvent se diriger vers la Patinoire des rêves, située devant l'hôtel de ville d'Ottawa. Vous trouverez aussi sur les sites Internet des deux municipalités les détails des conditions de glace à l'extérieur.

... Mais pas sur le canal Rideau

Même s'il a fait froid ces derniers jours, il serait hautement imprudent de s'aventurer sur le canal Rideau, avertit la Commission de la capitale nationale. La plus grande patinoire extérieure au monde, dont ce sera la 43e saison cette année, demeure fermée au public car la glace demeure trop mince pour le patinage. Près d'un mètre d'eau subsiste sous la glace à la hauteur du centre-ville d'Ottawa - et bien plus au lac Dow -, a indiqué hier un porte-parole. « On sait que les gens viennent à Ottawa expressément pour ça, alors tout est fait pour ouvrir la patinoire le plus tôt possible », assure Jean Wolff, précisant que le temps froid des derniers jours ne suffit pas à assurer la sûreté de la glace. De fait, depuis 15 ans, la patinoire du canal a ouvert seulement quatre fois avant le 1er janvier. Les patineurs envahissent généralement le site du patrimoine mondial de l'UNESCO aux environs de la mi-janvier.

De la randonnée et du ski

La neige abondante des derniers jours fait le bonheur des amateurs de ski. Que ce soit pour une randonnée bucolique en forêt ou pour dévaler des pentes à toute vitesse, la région ne manquera pas de séduire les fondeurs ou les skieurs alpins. Après avoir été fermés au public brièvement en raison de la météo, certains sentiers de raquette, de marche et de ski du parc de la Gatineau sont redevenus accessibles lundi et hier. Les précipitations du week-end dernier avaient surchargé les branches et abattu bien des arbres dans plusieurs secteurs du parc de la Gatineau. Lundi, la CCN a confirmé la réouverture du réseau de sentiers de ski sur les promenades, des sentiers de raquette 64, 65 et 66, à proximité du Relais plein air du parc de la Gatineau, et, pour les marcheurs, du sentier de la Sucrerie, à proximité du centre des visiteurs. Les citadins peuvent aussi profiter du Centre de plein air du Lac-Leamy et du parc du lac Beauchamp, où la location d'équipement est aussi offerte. Pour la descente, les stations de ski Edelweiss, Camp Fortune, Mont Cascades et Mont Sainte-Marie ne sont qu'à quelques kilomètres.

Sciences et techno : illusions

Jusqu'au 6 janvier, le Musée des Sciences et des technologies du Canada présente une exposition sur le thème de l'illusion. Vous aurez la chance de mettre vos sens et votre esprit à l'épreuve, en tentant de résoudre des mystères de la science. Vous pourrez observer des illusions fascinantes au cours de l'atelier « Drôle d'optique », durant lequel vous ferez l'expérience de la science des illusions. Un spectacle d'illusionniste sera aussi offert, et il sera possible de créer son propre théâtre d'ombres avec amis et famille. Maquillage et chasse au trésor compris.

Nature : reptiles et volcans

Le Musée canadien de la Nature propose cette année pour la période des Fêtes une activité géologique explosive, des reptiles vivants inusités et une course au trésor. L'activité interactive « Explosion de géologie » propose de montrer ce qui se cache sous la surface de la planète Terre. Attention : explosion volcanique à l'horizon. Et il ne faut pas manquer une exposition de reptiles à faire frissonner les plus braves. Découvrez les stratégies d'adaptation inusitée de ces créatures, et observez des animaux rampants hors du commun, comme le python birman, le serpent-roi de Floride, le pogona ou le caïman nain.

Aviation et espace : sans frontières

Le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada propose un temps des Fêtes « fascinant ». Le musée rendra hommage cette année à l'astronaute canadien Chris Hadfield qui s'est amarré le 21 décembre dernier à la Station spatiale internationale, avec les ateliers d'impression « Espace sans frontière ». Les visiteurs sont donc invités à effectuer une impression de la fusée russe Soyouz, de la navette de la NASA, de la Station spatiale internationale ou encore d'un astronaute canadien, à l'aide d'encre, de papier et d'un rouleau lithographique. Vous pourrez aussi assembler votre propre station spatiale, répondre à un jeu-questionnaire sur la mission spatiale, vous imaginer dans l'espace et admirer une série de photographies et de séquences filmées de Chris Hadfield en entraînement, au décollage, puis à l'amarrage à la station spatiale internationale. D'autres activités quotidiennes sont aussi ajoutées au menu du temps des Fêtes.

Civilisations : construction hivernale

Le Musée canadien des civilisations mettra à profit votre imagination et votre créativité grâce à ses activités du temps des Fêtes. Les enfants de 5 ans et plus sont invités à faire du bricolage aux couleurs de Noël, et dans la Grande Galerie, jeunes et moins jeunes pourront prendre part à une partie de Jenga géant et aider à construire un décor hivernal en Megablocks. Le concours de sapins de Noël est aussi de retour. Les visiteurs sont invités à voter pour leur arbre préféré, décoré par des organismes communautaires de la région. Le gagnant sera invité à décorer l'an prochain un arbre encore plus grand. Il ne faut pas oublier les nombreuses expositions permanentes et spéciales en cours, mais aussi le théâtre IMAX.

Beaux-arts :Créer et causer

Quotidiennement, jusqu'au 6 janvier, on peut participer à une causerie donnée par un guide bénévole, mettre sa créativité à l'oeuvre en famille au kiosque « Artissimo », parcourir la collection avec un audioguide ou admirez le gigantesque sapin dans le Grand Hall. Le musée est ouvert du 26 décembre au 6 janvier, et fermé le 1er janvier. L'entrée est gratuite pour les membres et les enfants de 11 ans et moins. Elle l'est aussi pour tous les jeudis de 17 h à 20 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer