Cri du coeur de Centraide Outaouais

Le président de la campagne 2012 de Centraide... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le président de la campagne 2012 de Centraide Outaouais, Marco Veilleux, et la dg de l'organisme, Nathalie Lepage, ont fait appel à la générosité des gens de la région, mardi.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

Paul Gaboury
Le Droit

Les responsables de la campagne de financement 2012 de Centraide Outaouais lancent un appel à l'aide. L'objectif de 5,9 millions$ est encore loin d'être atteint, un résultat qui serait en partie lié aux compressions dans la fonction publique fédérale.

Hier, le président de la campagne, Marco Veilleux, a fait appel aux grands donateurs, aux gens d'affaires, aux entreprises et aux institutions. Depuis septembre dernier, 4963783$ ont été recueillis, soit 84,13% de l'objectif. Il reste donc près de 1 million$ à amasser pour atteindre la cible.

«Ce résultat nous inquiète, car nous savons à quel point il sera ardu d'aller chercher la dernière tranche. Mais ça ne nous décourage aucunement», a indiqué M.Veilleux. Le président de la campagne a d'ailleurs rappelé l'importance des campagnes en milieu de travail.

À ses yeux, les compressions budgétaires du fédéral ont un impact sur toute l'économie de l'Outaouais. D'ailleurs, l'objectif de 6,3 millions$ de l'année 2011 était supérieur à celui de cette année pour en tenir compte.

Environ 60% des dons reçus par Centraide Outaouais proviennent des employés du gouvernement fédéral. Cette année, l'objectif de récolte dans la fonction publique fédérale était fixé à 4025000$. Hier, 3842071$ avaient été amassés, soit 150000$ de moins que prévu, alors que la campagne a pris fin il y a deux semaines. Il est donc possible que l'objectif - même réduit par rapport à l'an dernier - ne soit pas atteint puisqu'aucune nouvelle activité n'est prévue de ce côté.

Besoins en hausse

C'est aussi sans compter que les besoins seront encore plus grands avec l'impact des compressions budgétaires et des abolitions d'emplois.

«Année après année, les demandes reçues dépassent largement notre capacité financière. Les besoins continuent de croître et, avec la présente conjoncture économique et l'incertitude par rapport à l'emploi, particulièrement dans la fonction publique fédérale, les besoins n'iront pas en diminuant. Au contraire», indique la directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage. «Pas question de se laisser abattre et de baisser les bras, poursuit-elle, car nous ne sommes ni découragés ni démobilisés. Loin de là!»

Selon les chiffres dévoilés hier, des 422 campagnes de Centraide Outaouais en milieu de travail, 52% sont complétées et 202 viennent d'être lancées ou le seront dans les prochaines semaines. Dans certains cas, des bénévoles ont décidé de prolonger leur campagne afin d'obtenir de meilleurs résultats, alors que d'autres ont ajouté des activités. C'est le cas notamment du Château Montebello, qui a dépassé son objectif de plus de 10000$.

La campagne prendra fin le 26février.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer