L'hiver débarque en ville

Les résidents de la région d'Ottawa-Gatineau devront faire...

Agrandir

Les résidents de la région d'Ottawa-Gatineau devront faire face à de la neige, du grésil, du verglas et de la pluie aujourd'hui.

Partager

Sur le même thème

Daniel LeBlanc

Il fallait certes s'y attendre, mais voilà que la saison froide s'installe de façon plus marquée dans la région en nous apportant sa première tempête. D'ici tard ce soir, en l'espace d'à peine 24?heures, quatre formes de précipitations se seront abattues sur Ottawa-Gatineau dans le sillage d'une tempête hivernale.

Dans ses prévisions hier soir, Environnement Canada prévoyait une accumulation de 5 à 10?cm de neige au cours de la nuit, le tout mêlé de grésil. Avec le mercure qui montera progressivement vers le point de congélation, la pluie verglaçante devrait se mettre de la partie dès l'aube. Au grand dam de plusieurs, particulièrement les marcheurs, celle-ci pourrait perdurer durant plusieurs heures avant de se transformer en pluie intermittente. La prudence sera de mise, car les routes non entretenues et les trottoirs deviendront glissants, avertit l'organisme fédéral.

«Dès le lever des gens, il y aura du verglas pas mal partout sur le territoire. Mais Ottawa est un peu le point litigieux de cette tempête. Tout dépendant du déplacement de la dépression, avec un peu de chance l'épisode de verglas sera court mais dans le pire des scénarios, ça pourrait également s'étaler sur une partie de la journée. C'est un peu ce qu'on craint», a lancé le météorologue Serge Mainville.

Certains endroits, par exemple le Pontiac et la Vallée-de-la-Gatineau, verront quant à eux les précipitations demeurer sous forme de neige plus longtemps.

Vols et routes

L'Aéroport international d'Ottawa recommande d'ailleurs aux voyageurs de vérifier l'état de leur vol avant de se déplacer puisque plusieurs retards ou annulations sont à prévoir.

Automobilistes, soyez avertis: l'heure de pointe risque d'être compliquée, autant ce matin qu'en fin d'après-midi. Dès la fin de la soirée, après quelques flocons résiduels, le ciel se dégagera et le mercure chutera pour atteindre -12?°C durant la nuit. Il y aura donc un gel généralisé sur les surfaces où la pluie sera tombée. «On ne se débarrassera pas de sitôt de la glace parce que les températures seront sous zéro au moins jusqu'à jeudi», de dire le météorologue.

Soutenant qu'il ne faut pas perdre espoir qu'il y ait un tapis blanc à Noël, M.?Mainville avoue toutefois que les chances s'amenuisent de jour en jour pour la région de la capitale nationale. «Ce n'est pas dans la poche quand on analyse les prévisions à très long terme, mais rien n'est encore joué», a-t-il dit. La probabilité d'avoir un Noël blanc dans la région se chiffre à 87%.

En moyenne chaque année, la première tempête de neige (15?cm et plus) balaie la région vers le 16?décembre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer