Un train quotidien entre Ottawa et Québec

Le président de VIA Rail Canada, Marc Laliberté,... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le président de VIA Rail Canada, Marc Laliberté, était de passage à Ottawa lundi pour annoncer une nouvelle liaison directe entre les deux «capitales nationales».

Étienne Ranger, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Quelques mois après avoir réduit de façon importante son service dans plusieurs petites localités du pays, VIA Rail Canada a dévoilé hier une nouvelle ligne directe Ottawa-Québec, qui reliera sous peu les deux «capitales nationales» de façon quotidienne.

Fini les heures perdues à Montréal à attendre sa correspondance vers une capitale ou l'autre. Dès le 10décembre, un train partira de Québec tous les matins à l'aurore, pour arriver à Ottawa cinqheures et demie plus tard, aux environs de 11h. Un train effectuera le trajet inverse en fin de journée.

Coût du voyage: 75$ en classe économique.

De nouveaux départs

De nouveaux trajets reliant Ottawa à Montréal et Toronto s'ajoutent à cette nouvelle ligne directe, en plus d'autres itinéraires entre les métropoles québécoise et ontarienne, a fait savoir l'entreprise ferroviaire, lors d'une annonce faite à la gare d'Ottawa.

Dans l'ensemble de l'axe Toronto-Québec, ce sont 28 nouveaux départs qui ont été ajoutés. À la recherche de revenus supplémentaires, VIA Rail souhaite attirer 200000 passagers de plus par année avec cette nouvelle offre reliant quatre des principales villes du corridor Québec-Windsor.

«La section Montréal-Ottawa-Toronto devient de plus en plus populaire auprès des clients. Plusieurs personnes (de la région d'Ottawa) connectaient à Montréal et devaient attendre une heure, une heure et demie avant de partir pour (Québec). Plus maintenant», a expliqué hier le président de VIA Rail Canada, Marc Laliberté.

L'annonce d'hier coïncide avec la fin d'un important exercice de remise à neuf des 53 locomotives diesel F-40, qui doit permettre d'améliorer l'efficacité énergétique des locomotives, tout en prolongeant leur durée de vie de 15 à 20 ans. Ces locomotives construites il y a un quart de siècle représentent 70% du parc de matériel roulant de la société.

Les trains roulent actuellement à 115 kilomètres par heure en moyenne, tandis que la vitesse maximale des locomotives est de 160 km/h. «On n'est pas encore rendu à 160 km/h, alors il y a toujours des améliorations possibles», a souligné M.Laliberté.

Compressions budgétaires

VIA Rail annonçait au début de l'été d'importantes mises à pieds et réductions de services dans plusieurs régions du pays en raison de compressions budgétaires de près de 41 millions de dollars d'ici trois ans.

Certaines gares sont désormais dépourvues d'employés à la billetterie, tandis que les municipalités ontariennes de Sarnia, Stratford, Kitchener et London, notamment, ont vu le nombre de trajets quotidiens réduits en raison du faible achalandage. D'autres villes des Maritimes ont également été affectées par ces compressions budgétaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer