L'ancien président de la CCN, Marcel Beaudry, est décédé à l'âge de 79 ans

« C'est une grosse perte pour la région »

Avant d'être nommé à la présidence de la... (ARCHIVES, LeDroit)

Agrandir

Avant d'être nommé à la présidence de la CCN par Brian Mulroney, Marcel Beaudry avait été maire de l'ancienne Ville de Hull durant neuf mois, en 1991 et 1992.

ARCHIVES, LeDroit

Partager

L'ancien président de la Commission de la capitale nationale (CCN), Marcel Beaudry, est décédé vendredi soir, des suites d'un cancer généralisé, à l'âge de 79 ans.

Nommé par le premier ministre Brian Mulroney, M. Beaudry a tenu les rênes de l'organisme de 1992 à 2006, avant de laisser sa place à Marie Lemay, qui a elle-même quitté il y a quelques mois pour accepter un poste de sous-ministre déléguée au ministère fédéral de l'Infrastructure.

Avocat de formation, M. Beaudry a aussi été maire de l'ancienne Ville de Hull durant neuf mois, en 1991 et 1992.

Quelques mois après avoir pris sa retraite de la CCN, le père de quatre enfants a affirmé que sa plus grande réalisation avait été de « remettre de l'ordre à la CCN ».

« Quand je suis arrivé, la CCN comptait 1100 employés. Quand j'ai laissé, il y en avait 460, avait-il confié au chroniqueur du Droit, Denis Gratton. En 1992, il y avait 90 millions $ de dettes en capital. Quand j'ai quitté en décembre dernier, j'ai laissé 40 millions $ en capital et une réserve de 22 millions dans les opérations. »

Homme d'action

Ami du défunt, l'ancien maire de Gatineau, Robert Labine, se souviendra de M. Beaudry comme étant un homme d'action, de consensus et de compromis.

« C'est une grosse perte pour la région, soutient M. Labine. Il était très respecté. C'était facile de travailler avec lui. Mais ce que je me souviens aussi de lui, c'est sa sagesse et son humour. »

Par voie de communiqué, la CCN a tenu à rendre hommage à un bâtisseur.

« On lui doit entre autres le projet d'élargissement du pont Champlain, et le Plan directeur de la Ceinture de verdure en 1996. »

« Au cours de sa carrière dans les affaires et en politique locale, M. Marcel Beaudry a encouragé tous les acteurs et tous les intervenants de la région à travailler ensemble vers des objectifs communs et dans l'intérêt de la capitale », poursuit la missive.

Sur son compte Twitter, le maire Jim Watson indique que le fédéraliste notoire « était dévoué au service du public, adorait sa ville et notre région. Son empreinte dans notre communauté y restera pour toujours ».

Le député d'Ottawa-Ouest et ministre des Affaires étrangères, John Baird, a pour sa part souligné le dévouement du défunt à sa collectivité.

« Il a cherché à partager sa passion pour la capitale avec tous les Canadiens et avec les visiteurs du monde entier. La liste de ses réalisations est longue et son héritage sera durable », affirme le ministre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer