L'Outaouais décroche 630 places en garderie

Le gouvernement Marois a annoncé 28 000 nouvelles... (La Presse)

Agrandir

Le gouvernement Marois a annoncé 28 000 nouvelles place en garderie hier. Du nombre, 630 seront attribuées dans une première phase à la région de l'Outaouais, tandis que les autres suivront plus tard l'an prochain.

La Presse

Partager

Daniel LeBlanc

L'Outaouais héritera de 630 des 13197 nouvelles places en garderie annoncées hier par le gouvernement Marois.

Il s'agit d'une première phase qui devrait permettre de dépasser le cap des 250000 places à 7$ d'ici décembre 2016.

Québec donne le feu vert à 15 projets visant des centres de la petite enfance ou des garderies privées subventionnées dans la région. Les réactions du milieu n'ont pas tardé, mais hors de question de s'alarmer pour l'instant.

La vice-présidente de l'Association des centres de la petite enfance de l'Outaouais (ACPEO), Line Kelly, a tenu à jouer de prudence lorsque LeDroit a sollicité une réaction de sa part. «Pour nous, c'est nettement insuffisant, c'est loin de répondre aux besoins, car on compte plus ou moins 10000 parents en attente sur la liste centralisée. Par contre, c'est difficile de s'exprimer en ce moment car on ne sait pas comment seront attribuées les milliers d'autres places annoncées», a-t-elle affirmé.

C'est que le gouvernement agira en deux temps, 15000 places supplémentaires devant être créées lors d'un appel de projet prévu en février. Les 13000 autres sont issues de l'appel de projets lancé en 2011 et recommandé par les 22 comités consultatifs régionaux dont l'ACPEO. Il s'agissait d'un engagement du gouvernement libéral qui n'avait pu être complété.

Mme?Kelly souhaite fermement que le ministère de la Famille tienne compte des réalités de la région lors de ses prochaines analyses. «Avec l'immigration et le taux de natalité quand même assez élevé, les besoins se font sentir», dit-elle, ajoutant être confiante que la promesse du gouvernement d'offrir une place par enfant puisse se concrétiser si la distribution est équitablement répartie à travers la Belle Province.

Des 630 places, 385 seront attribuées sur le territoire de Gatineau, tandis que les autres sont dans le Pontiac, à Gracefield, L'Ange-Gardien, St-André-Avellin et Val-des-Monts.

Si la première ministre s'est encore une fois engagée à maintenir le tarif à 7$ jusqu'à ce que le réseau soit complété, elle a admis qu'une indexation des coûts sera ensuite envisagée.

Avec La Presse Canadienne et La Presse

Plus de détails dans l'édition du Droit du 13 novembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer