Expo des animaux de compagnie d'Ottawa

Rien de trop beau pour pitou et minou

Il était difficile de savoir qui était le... (MARTIN ROY, LeDroit)

Agrandir

Il était difficile de savoir qui était le plus heureux entre maîtres et compagnons lors du tout premier Expo des animaux de compagnie d'Ottawa hier, tandis que les exposants, eux, profitaient de la manne.

MARTIN ROY, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Des centaines de bêtes, de tous  formats, tachetés ou le poil hérissé, ont pris leurs aises au CE Center hier, lors du tout premier Expo des animaux de compagnie d'Ottawa.

Il semble bien qu'un des principaux organisateurs, Jake Naylore, ne se soit pas trompé sur la pertinence d'un tel événement dans la région.

« C'est un succès retentissant, affirme-t-il au milieu d'une cacophonie de jappement. Les gens adorent, ils ont du plaisir, l'ambiance est électrique. »

Il était difficile de savoir qui était le plus heureux entre maîtres et compagnons, tandis que les exposants, eux, profitaient de la manne.

Comme Paul Fournier, un entrepreneur de Toronto qui a commercialisé il y a deux ans les Doo Bags, un sac de déchet biodégradable pour chien.

« Les propriétaires d'animaux sont souvent des gens qui sont près de la nature, dit-il pour expliquer le succès de sa petite entreprise. »

Refuges présents

Le moment était aussi bien choisi pour les différents refuges, la plupart de la région, de faire connaître leurs services.

« Beaucoup de gens sont à la recherche d'un chien, fait valoir Marie-Ève Tablot, de la Canadian Dachshund Rescue, un refuge qui accueille les teckels, communément appelé chien-saucisse. On a eu beaucoup d'intérêt. »

L'attraction principale fut sans contredit la grande piscine placée au centre de l'expo. Des dizaines de chiens se sont fait concurrence dans différentes compétitions de saut en hauteur, et de saut en longueur, entre autres.

Il n'y a rien de trop beau pour leur bête, semble croire plusieurs maîtres. Nombre d'entre eux avaient un sac de magasinage bien rempli à la main, à un mois et demi de Noël.

Plusieurs éleveurs de la région ont aussi saisi l'occasion de se faire voir.

Si les chiens représentaient la part du lion, des chats, des furets, un perroquet, et même des minis cochons se sont joints à la fête.

L'expo se poursuit aujourd'hui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer