La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots. (Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Goneau doute d'une branche gatinoise

La candidate à la mairie de Gatineau, Sylvie Goneau, est d'avis que le maire Maxime Pedneaud-Jobin précipite les choses en voulant financer un bureau satellite du Centre de prévention de la radicalisation à Gatineau.

« La première chose que je propose est qu'une présentation complète soit faite aux collègues du conseil municipal, a-t-elle indiqué par voie de communiqué vendredi. Il faut que le service de police puisse s'exprimer sur le sujet et nous dise si oui ou non, il y a une problématique à régler. »

Mme Goneau accuse le maire de vouloir faire peur à la population en abordant ce sujet.

« L'immigration et l'augmentation du potentiel de radicalisation ne vont pas de pair, ajoute-t-elle. Je trouve ça simpliste comme manière de penser. »

Le personnel du maire en congé sans solde pendant la campagne

Sentant peut-être venir les attaques de ses adversaires à la mairie, le maire sortant, Maxime Pedneaud-Jobin, a précisé, mercredi, que son personnel politique allait bel et bien travailler au sein de sa campagne électorale, mais qu'il allait suivre de façon «très rigoureuse» ce que dicte la loi dans un tel cas.

«Chaque dollar public ira à mon travail de maire et non pas à mon travail comme candidat, a-t-il indiqué. Mon personnel sera en congé ou en sans solde lorsqu'il travaillera à ma campagne. L'utilisation des locaux du cabinet est strictement prohibée pour des fins partisanes et c'est la même chose pour l'équipement informatique. Des attaques, il y en aura toujours, mais nous, nous allons suivre les règles.»

Nouvelle directrice des affaires juridiques à Gatineau

La Ville de Gatineau vient de pourvoir un poste clé laissé vacant depuis janvier dernier au sein de la haute direction de son administration.

Marlène Painchaud devient la nouvelle directrice des services juridiques de la Ville. Elle remplacera Steve Guénard qui a été nommé juge à la Cour du Québec au début de l'année.

Mme Painchaud exerce la profession d'avocate depuis 1990. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit et d'une maîtrise en administration publique spécialisée en gestion municipale.

Elle était à l'embauche de la Ville de Granby depuis 2003 où elle a notamment été greffière adjointe et procureur, ainsi que directrice adjointe des affaires juridiques.

Seulement trois citoyens...

Seulement trois résidants de Cantley se sont présentés, mercredi, pour signer le registre et ainsi manifester leur opposition au projet de construction d'un centre communautaire multifonctionnel (CCM); projet qui représente une dépense et un emprunt qui totaliseront 5 700 000 $ pour la municipalité.

L'édifice en question se veut un espace rassembleur à volets sportif, culturel et communautaire.

«C'est une nouvelle étape de franchie pour ce projet; nous pouvons désormais enclencher la deuxième vitesse, en commençant par finaliser les plans», a déclaré la mairesse de Cantley, Madeleine Brunette, au sujet de ce projet.

Coincé sous un ascenseur

Un technicien de 38 ans, venu inspecter un ascenseur dans un immeuble commercial d'Orléans, s'est, en fait, retrouvé coincé sous celui-ci ; à tel point que des pompiers et des ambulanciers paramédicaux sont intervenus ; les premiers, pour l'aider à se dégager de là ; les seconds, pour lui porter secours, puisqu'il a été gravement blessé à la poitrine et à la jambe gauche.

L'homme a ensuite été hospitalisé, mais sa vie n'est pas en danger.

Deux larges trous ont dû être faits dans le mur pour rejoindre la victime et une corde a également été nécessaire pour l'aider à se tirer d'affaire.

Une enquête déterminera l'origine du problème.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer