Le commandant en charge des militaires malades démissionne

Le général de brigade Shane Brennan a annoncé... (La Presse)

Agrandir

Le général de brigade Shane Brennan a annoncé son départ vendredi.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le commandant de l'unité chargée de soutenir les militaires malades et blessés quitte ses fonctions après seulement trois mois, causant un troisième changement à sa direction en moins d'un an.

Les Forces armées canadiennes tentent de minimiser l'impact qu'aura la démission surprise du général de brigade Shane Brennan sur l'Unité interarmées de soutien du personnel (UISP), qu'il devait réformer. Son prédécesseur immédiat avait pour sa part abandonné ses fonctions après six mois.

Cette annonce soulève néanmoins des questions sur l'avenir de l'UISP, créée en 2008, au plus fort de la guerre en Afghanistan. Elle comprend un réseau de 24 centres de soutien et de huit bureaux satellites à travers le pays.

Sa mission est d'aider les militaires à rétablir leur santé physique et mentale pour retourner au sein de leurs unités ou de les préparer à leur transition vers la vie civile.

Or, on lui reproche un manque de personnel chronique, une formation insuffisante de ses employés et un accès inadéquat à ses services. Certains militaires assignés à cette unité se sont même enlevé la vie.

Shane Brennan et sa femme, la major générale Tammy Harris, commandante adjointe de l'Aviation royale canadienne, ont annoncé leur départ vendredi.

Le lieutenant-général Charles Lamarre, du Commandement du personnel militaire, explique qu'ils ont pris cette décision pour des raisons personnelles.

Le général de brigade Mark Misener, actuellement responsable de la Base de soutien de la 4e Division du Canada Petawawa, assumera le commandement de l'UISP à compter du 20 juillet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer