La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots. (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Un Prix Lizette-Gervais pour Marika Bellavance

Finissante du programme de journalisme du collège La... (Courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Finissante du programme de journalisme du collège La Cité d'Ottawa et stagiaire au cours du dernier mois au quotidien Le Droit, Marika Bellavance vient de remporter un Prix Lizette-Gervais de journalisme pour un reportage télévisuel sur l'intimidation.

Courtoisie

Finissante du programme de journalisme du collège La Cité d'Ottawa et stagiaire au cours du dernier mois au quotidien Le Droit, Marika Bellavance vient de remporter un Prix Lizette-Gervais de journalisme pour un reportage télévisuel sur l'intimidation. Cet honneur lui a été décerné dans la catégorie télévision, jeudi, à Montréal. Marika Bellavance continuera d'écrire dans nos pages ce printemps et pendant l'été, avant d'entreprendre un baccalauréat en langue française et rédaction professionnelle, à l'automne, à l'Université Laval. Deux finissantes de l'Université de Montréal, Anne-Marie Poulin et Stéphanie Dupuis, ont aussi remporté un Prix Lizette-Gervais, dans les catégories radio et multimédia/Internet, respectivement. Chaque lauréat reçoit une bourse de 1500$ et un stage rémunéré de quatre semaines. Sur la photo, Marika Bellavance est accompagnée d'Andrée Ducharme, journaliste à TVA.

Odeur de poutine sur la rue Sparks

Le Festival de la poutine bat son plein sur la rue Sparks, et attire les foules sur l'artère piétonnière du centre-ville d'Ottawa. Il y avait d'ailleurs de longues files d'attente vendredi aux différents camions de cuisine de rue pour ce mets servi à toutes les sauces.

L'événement se déroule jusqu'à dimanche

Les piétons reprennent la rue Laval

L'accès à la rue Laval à Gatineau est de nouveau réservé aux piétons depuis vendredi. La circulation automobile sera interdite entre les rues Wellington et Wright jusqu'au 17 septembre. Les citoyens pourront profiter des terrasses dès vendredi prochain. Au cours de l'été, une programmation d'activités d'animation est prévue dans le secteur piétonnier Laval-Aubry-Kent et une aire de repos sera aménagée sur la rue Laval. Le stationnement municipal, situé au 15, rue Leduc, sera gratuit entre 17 h et 6 h pour les clients des bars et des restaurants, afin de minimiser l'impact de l'achalandage dans ce secteur résidentiel. Des travaux de revitalisation sur les rues Laval, Kent et Aubry auront lieu jusqu'au 20 juin 2017, mais ils prendront une pause jusqu'au 17 septembre pour laisser place aux festivités estivales.

Hausse du nombre de décès au travail

Les décès au travail sont en hausse de 20 %, selon le dernier rapport de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Au total, 69 accidents mortels du travail et 127 personnes décédées à la suite de maladies professionnelles, telles l'amiantose ou la silicose, ont été recensés. «Mourir en gagnant sa vie, c'est l'ultime violence que le travail puisse infliger! », mentionne le vise-président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jean Lacharité. À l'occasion du Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail, le Comité régional de la construction et la CNESST se sont réunis vendredi après-midi à la place de la Cité, à Gatineau.

L'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa et président de la Société d'histoire de l'Outaouais, Michel Prévost, était sur place pour faire une présentation sur l'histoire des travailleurs forestiers de l'Outaouais. La cérémonie s'est terminée avec une minute de silence à la mémoire des personnes décédées ou blessées au travail. Le Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais (CCSNO) et la CSN ont également tenu à souligner cette journée commémorative en incitant les travailleurs à travers la province du Québec à faire une minute de silence en avant-midi.

Dépôt de déchets ménagers dangereux

La Ville d'Ottawa informe les citoyens que le premier dépôt de déchets ménagers dangereux de l'année se tiendra le dimanche 30 avril, de 8 h à 16 h, à l'hippodrome Rideau-Carleton, situé au 4837, chemin Albion. Parmi les déchets dangereux, on retrouve entre autres les aérosols, les bouteilles de propane, les ampoules, les fertilisants et les pesticides, les produits nettoyants pour les fours et les fenêtres ainsi que la peinture. Les résidents peuvent aussi se débarrasser de déchets électroniques résidentiels tels que des ordinateurs, des téléviseurs et des appareils photo à ce dépôt. Aucun déchet commercial n'est cependant accepté. D'autres dépôts de déchets ménagers dangereux sont prévus à divers endroits au cours de l'année.

Pour connaître les dates à venir: www.ottawa.ca.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer