La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots. (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Un procureur de la Couronne nommé juge en Outaouais

Un procureur de la Couronne de l'Outaouais fait partie des 18 nouveaux juges nommés cette semaine par le ministère de la Justice du Québec.

Il s'agit de Me Mark Philippe, un procureur ayant piloté de nombreux dossiers liés aux stupéfiants et au crime organisé dans la région.

Me Philippe occupera un poste à la Cour du Québec en Outaouais.

Seize des 18 postes de magistrats annoncés lundi font partie de ceux qui ont été ajoutés par le gouvernement, pour répondre aux exigences sur les délais judiciaires. 

L'Outaouais a longtemps manqué de juges, ce qui a provoqué d'importants délais, comptant parmi les pires de la province.

Montréal reçoit neuf juges, Laval-Laurentides-Lanaudière-Labelle, quatre, la Montérégie, deux, et l'Outaouais, un seul.

Un «petit Nobel» pour un chercheur de l'Ud'O

Le Dr Antoine Hakim... (Courtoisie) - image 4.0

Agrandir

Le Dr Antoine Hakim

Courtoisie

Si les Oscars ont les Golden Globes en apéritif, les Prix Nobels ont le Prix Canada Gairdner Wightman. Un chercheur de l'Université d'Ottawa est justement le plus récent lauréat d'un «petit Nobel».

Le Dr Antoine Hakim, professeur de neurologie, a reçu le prestigieux prix en raison de ses recherches sur l'accident vasculaire cérébral (AVC) et son travail en prévention de cette condition médicale.

Les travaux du Dr Hakim au fil de ses 25 ans en recherche ont permis une meilleure compréhension de l'AVC, en plus de mettre sur pied une stratégie nationale de sensibilisation aux symptômes de la condition de façon à traiter plus rapidement les cas d'AVC partout au Canada.

Les recherches du Dr Hakim ont démontré qu'un traitement rapide du caillot permet aux tissus cérébraux de se regénérer complètement et, ainsi, de réduire les séquelles de l'AVC qui peuvent aller jusqu'à la démence. Les personnes frappées d'un AVC ont ainsi de plus grandes chances de retrouver leur qualité de vie après l'accident.

Le Prix Canada Gairdner Wightman a mérité le sobriquet de «petit Nobel» puisque 84 de ses lauréats ont plus tard remporté un Prix Nobel, selon un communiqué de la Fondation Gairdner.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer