• Le Droit > 
  • Actualités 
  • > Déneigement: trois programmeurs du Cégep de l'Outaouais primés à Sherbrooke 

Déneigement: trois programmeurs du Cégep de l'Outaouais primés à Sherbrooke

Martine Chamberland-Patry, Samuel Labonté et Simon Fullwood ont... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Martine Chamberland-Patry, Samuel Labonté et Simon Fullwood ont remporté le premier prix du concours de programmation Hack QC pour leur application d'avertissement au déneigement.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois étudiants du Cégep de l'Outaouais pourraient bien avoir trouvé un moyen d'éviter bien des frustrations hivernales aux propriétaires de voitures du Québec.

Ces jeunes de la région ont été primés à Sherbrooke le week-end dernier durant le Hack QC, un concours de programmation sur 48 heures durant lequel les participants doivent développer une application à partir de données ouvertes qui peuvent avoir une grande utilité pour le public.

L'équipe formée Martine Chamberland-Patry, Samuel Labonté et Simon Fullwood - ainsi que de trois étudiants de Montréal - a remporté les grands honneurs de cet événement, grâce à une application qui permet rapidement d'avertir les propriétaires de voitures stationnées dans la rue lorsque des opérations de déneigement sont sur le point de commencer.

« On prend une photo de la plaque d'immatriculation et l'application l'identifie et l'associe à son propriétaire. Il reçoit une alerte et des suggestions de stationnements proches », explique Martine Chamberland-Patry.

L'application pourrait faire le bonheur des résidents de Montréal qui, pour l'instant, sont avertis de la tenue d'opérations de déneigement par des sirènes bruyantes, et ce, même au courant de la nuit. Mme Chamberland-Patry soutient toutefois que d'autres villes comme Gatineau pourraient y trouver une utilité. L'avertissement pourrait d'ailleurs être envoyé par d'autres usagers de l'application.

Pour l'instant, les jeunes programmeurs n'ont pas encore décidé ce qu'ils feraient de l'application qu'ils ont développée. Martine Chamberland-Patry n'exclut toutefois pas qu'elle soit rendue disponible gratuitement à un moment ou à un autre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer