La région en bref

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour, en quelques mots.

Meilleur et LeVasseur honorés

L'ancienne ministre provinciale et ex-députée d'Ottawa-Vanier à Queen's Park, Madeleine Meilleur, ainsi que le professeur et constitutionnaliste Gilles LeVasseur, de l'Université d'Ottawa, ont été honorés vendredi soir lors du 18e Gala Richelieu de la francophonie qui s'est déroulé à Ottawa.

L'activité était organisée par l'Association Richelieu Fondateur (ARF), en collaboration avec le Mouvement d'implication francophone d'Orléans (MIFO), le Rendez-vous des aînés francophones d'Ottawa et la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l'histoire d'Orléans.

L'ARF a profité du gala pour remettre son prix Richelieu Fondateur Albert-Boyer à Mme Meilleur et le prix Richelieu Fondateur de la francophonie à M. LeVasseur.

Jacques Frémont, recteur et vice-chancelier de l'Université d'Ottawa, était président d'honneur de l'événement.

L'ARF a notamment comme mission de faire la promotion de la francophonie à l'échelle internationale, nationale et locale.

La soirée a aussi permis de célébrer le début du Mois de la francophonie.

La STO en consultation dans le Plateau

Les usagers de la Société de transport de l'Outaouais (STO) demeurant dans le Plataeu et le Manoir des Trembles sont invités à se prononcer, du 7 au 19 mars, sur la révision des services proposée par le transporteur public « afin de répondre aux besoins accrus de mobilité liés au fort développement résidentiel et commercial des dernières années ».

La proposition de la STO se base sur une première phase de consultation menée l'automne dernier. L'objectif est « surtout » d'améliorer les services en dehors des heures de pointe, mais des changements sont aussi proposés pour les périodes les plus achalandées.

Les modifications proposées concernent aussi la ligne 39, et offrent une nouvelle desserte pour le pré Tunney d'Ottawa pour les usagers demeurant dans l'est de Gatineau. La proposition de la STO peut être consultée en ligne à l'adresse sto.ca/consultation, tandis que des rencontres d'information auront lieu le lundi 6 mars, de 17 h 30 à 19 h 30 au Centre communautaire des Trembles, et le jeudi 9 mars, de 17 h 30 à 19 h 30, au Centre communautaire du Plateau. Les commentaires reçus pourront servir à une révision avant que le conseil d'administration ne se penche sur la question, le 27 avril prochain.

Une nouvelle école pour le CECCE

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) annonce l'ouverture d'une nouvelle école élémentaire pour la rentrée scolaire 2017. Cette école élémentaire catholique de langue française accueillera jusqu'à 250 élèves de la maternelle à la 6e année et permettra de desservir les familles des quartiers Glebe, Côte-de-Sable, Centretown, Vieux Ottawa Sud et Vieux Ottawa Est.

Le CECCE souhaite également ouvrir une garderie à même cette école pour la prochaine rentrée scolaire. Pour la rentrée scolaire 2017, l'école ouvrira ses portes dans les locaux temporaires du 88, rue Main, près de l'Université St-Paul, le temps de terminer les travaux d'aménagement dans l'édifice héritage du site permanent. Ainsi, la rentrée 2018 se fera dans les locaux permanents du 330, rue Gilmour.

Des logements abordables pour les femmes à Ottawa

Dans le cadre de l'Entente Canada-Ontario pour l'investissement dans le logement abordable, les gouvernements fédéral et ontarien ont accordé respectivement 3 975 000 $ et 1 325 000 $ au Cornerstone Housing for Women pour la construction de 42 nouveaux logements au 373, avenue Princeton à Ottawa. Ils réaménageront l'immeuble pour en faire des studios. L'organisme possède actuellement quatre ensembles de logements et une maison d'hébergement d'urgence pour femmes à Ottawa.

Un salle de Chevaliers de Colomb se transforme à Val-des-Bois

L'ancienne salle des Chevaliers de Colomb de Val-des-Bois, achetée par la municipalité au coût de 160 000 $ en novembre dernier, sera revampée et agrandie dès ce printemps afin d'en faire un centre communautaire digne de ce nom. 

Val-des-Bois vient tout juste de décrocher une subvention de 159 342 $ en provenance du gouvernement fédéral pour mener à terme ce projet chiffré à 328 000 $. Une enveloppe de 40 000 $ octroyée par la MRC Papineau s'ajoute au montage financier, alors que le reste de la facture sera bouclé par une campagne de financement, confirme le maire de Val-des-Bois, Roland Montpetit.

Les plans et devis du projet seront élaborés ces prochaines semaines. Un agrandissement et une rénovation des lieux actuels seront les options sur la table. L'ajout d'un bâtiment annexe à la salle existante pourrait aussi être privilégié au lieu d'un simple agrandissement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer