105 000 $ pour réduire les délais d'attente

Gaétan Barette... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Gaétan Barette

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Outaouais obtiendra 105 000 $ des 6 millions$ annoncés mercredi par Québec pour réduire les délais d'attente pour des examens d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de tomodensitométrie (TDM).

Les investissements annoncés par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, permettront à la région de mettre la main sur près de 101 000 $ pour bonifier les services en IRM, puisqu'un millier de patients de l'Outaouais sont en attente depuis plus de trois mois.

Dans le cas de la TDM, l'Outaouais touche environ 4000$ pour servir plus rapidement 74 patients qui attendent depuis plus de trois mois. La porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Geneviève Côté, a précisé qu'en tout, 590 personnes de la région sont en attente d'un tel examen depuis plus de 90 jours. «Nos équipes étaient déjà à pied d'oeuvre pour augmenter les volumes d'examen et le travail se poursuit», a-t-elle ajouté.

Québec a également annoncé l'injection de 4,7 millions$ pour la réalisation de quelque 25 000 coloscopies supplémentaires, mais ces investissements se limitent à la région de Montréal et ses périphéries.

En Outaouais, pendant ce temps, «nous avons en urbain jusqu'à cinq ans d'attente pour un total d'environ 9000 personnes», a indiqué le CISSSO. «Ces délais sont valides pour les cas de dépistage», a précisé MmeCôté, de sorte que les cas urgents sont vus à l'intérieur d'un mois et demi. Des procédures pour accélérer la tenue de coloscopies sont également prévues pour les cas semi-urgents.

«À l'heure actuelle, nous sommes en train de vérifier la capacité et le niveau de nos plateaux techniques, a indiqué la porte-parole du CISSSO. Dans l'éventualité où nous pouvons augmenter notre capacité, nous entamerons les démarches pour aller chercher du financement supplémentaire.»

Québec compte aussi investir 10 millions $ pour faire avancer les travaux de mise en place du Programme québécois de dépistage du cancer colorectal, qui doit être lancé en 2018 partout en province.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer