• Le Droit > 
  • Actualités 
  • > Taxation commerciale: Gatineau et la Chambre de commerce en désaccord 

Taxation commerciale: Gatineau et la Chambre de commerce en désaccord

Maxime Pedneaud-Jobin... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Maxime Pedneaud-Jobin

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, et le président de la Chambre de commerce, Jean-Claude Des Rosiers, ne semblent pas du tout sur la même longueur d'onde quant à la pertinence de réduire le fardeau fiscal des entrepreneurs gatinois.

Le maire affirme que ça n'apparaît pas dans les priorités des gens d'affaires et de la Ville, tandis que M. Des Rosiers qualifie ce dossier de «sujet de l'heure» dans la communauté d'affaires gatinoise. 

Dans la foulée de la publication de son palmarès annuel des meilleures villes où faire des affaires au Canada, mardi, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a recommandé à la Ville de Gatineau de réduire l'iniquité de taxation entre les entrepreneurs et les citoyens. «Un commerçant va payer, en moyenne, 2,4 fois plus de taxes à Gatineau qu'un citoyen normal, précise Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques à la FCEI. C'est trop élevé.»

L'enjeu n'apparaît toutefois pas dans le radar du maire Pedneaud-Jobin. «Dans les défis qu'on avait et qu'on a encore, ce n'est pas ça qui est en haut de la liste des gens d'affaires, soutient-il. La conversation sur la fiscalité n'a même pas encore commencé. C'est un sujet sur lequel la commission du développement économique pourrait décider de se pencher.»

Selon Jean-Claude Des Rosiers, ce dossier reviendra inévitablement et rapidement à la table de la nouvelle commission de développement économique. «C'est le dossier de l'heure, dit-il. Les taxes sont parfois trois fois plus élevées pour un commerçant. Est-ce que ça vaut vraiment ce qu'un immeuble commercial reçoit en services? Je représente 900 hommes et femmes d'affaires et c'est une priorité. C'est aussi un frein pour une ville qui souhaite attirer des entrepreneurs de l'Ontario.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer