Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Possible cas de rage au volant: le père rend l'âme

Le père de famille impliqué dans un possible cas de rage au volant, cette fin de semaine à Gatineau, est décédé.

Mathieu Chrétien, 31 ans, a succombé à ses blessures mardi en fin de journée.

Samedi soir, M. Chrétien circulait dans sa minifourgonnette lorsqu'il aurait été happé par une camionnette sur le boulevard des Allumettières. Le père de quatre enfants revenait de chercher l'un d'eux à une fête.

Pour des raisons encore nébuleuses, un autre conducteur l'aurait percuté. Ce conducteur aurait eu un comportement agressif envers la victime, sur la route, avant de le percuter.

M. Chrétien reposait entre la vie et la mort depuis ce temps.

La tête de la victime aurait été submergée trop longtemps sous l'eau dans le fossé attenant au boulevard, après que son véhicule se soit renversé.

Carrier est libéré sous condition

Le tribunal a accordé une libération sous conditions à Pascal Carrier, un suspect arrêté à la suite d'une altercation survenue le 29 avril, dans un bar à Casselman, impliquant également le chef présumé des Rock Machine, Jean-François Émard.

Les deux hommes font face à des accusations en lien avec la possession illégale d'une arme prohibée ou à autorisation restreinte chargée.

Pascal Carrier, 47 ans, devra demeurer avec des membres de sa famille à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il devra également se présenter une fois par semaine à Sûreté du Québec.

Son procès doit débuter le 30 janvier. Jean-François Émard a pour sa part été libéré sous conditions le 26 septembre dernier. Il attend toujours la date de son procès.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer